Connect with us

Hi, what are you looking for?

Justice

Les nouvelles révélations d’Aïda Mbacké en audition: « Beugou ma wone ray sama dieukeur»

Des nouvelles de Aïda Mbacké, la femme qui avait brûlé vif, le 6 novembre 2018, son époux, Khadim Ndiaye. La jeune femme, emprisonnée depuis décembre 2018, a été auditionnée dans le fond, ce lundi, par le doyen des juges du 8e cabinet.L’inculpée a plaidé non-coupable lors de son audition avec le magistrat instructeur. Elle a avoué avoir tué son mari mais, elle ignore ce qui l’a poussé à commettre un tel acte. Elle a présenté ses excuses pour son acte qui a coûté la vie à son époux, qui fut disciple de son père.
« Je ne l’ai pas brûlé avec de l’essence. J’ai utilisé du diluant. On l’avait acheté pour le vernissage de nos meubles. Je ne voulais pas le tuer. Je n’en avais pas l’intention. J’étais en colère quand il m’a annoncé sa seconde noce. Je ne pouvais plus me contrôler. J’ai agi sous le coup de la colère. Je lui ai dit puis qu’il avait pris une deuxième épouse, nous allions tous mourir », avait confié Aida Mbacké.

Advertisement. Scroll to continue reading.

A suivre nos confrères de emedia, les avocats de la défense sont en train de travailler sur le dossier pour tirer d’affaire leur client. D’ailleurs, ils vont introduire une demande d’expertise psychiatre afin de connaitre dans quel état était leur cliente au moment de la commission des faits.

senenews

Advertisement. Scroll to continue reading.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Buzz

Il y a de belles femmes dans chaque pays d’Afrique. Elles sont très belles, charmantes, magnifiques, grandes et classiques. Il y a toutes sortes...

Advertisement