Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sénégal

L’artémisia : Le combat d’une plante antipaludique proposée en rempart contre le COVID-19

L'artémisia : Le combat d'une plante antipaludique proposée en rempart contre le COVID-19

Le Président de Madagasacar, Andry Rajoelina est convaincu que son pays tient le remède contre le COVID-19. Développé par les chercheurs de la Grande Ile, le Covid-Organics est un phytomédicament à base d’artémisia et d’autres plantes médicinales malagasy. Le lancement de ce « remède » a été fait lundi dernier à l’Institut malgache de recherches appliquées. En première ligne, le président a béni l’utilisation de cette tisane présentée sous forme de bouteille de 33 cl et en infusette. La distribution au grand public devrait commencer ce mercredi avant la commercialisation. Cette nouvelle venue de Madagascar est vue comme un plébiscite par le représentant des maisons de l’artémisia au Sénégal avec qui Dakaractu s’est entretenu au téléphone. Pierre Van Damme est convaincu que la plante médicinale fait l’affaire face à l’urgence. « il n’y a encore aucune preuve scientifique, mais dans un état d’urgence, on pense que l’artémisia marche sur le Corona avec une posologie de 10g/l à boire toute la journée. On est convaincu que ça marche », préconise-t-il avec toutes les précautions d’usage. Cet ingénieur agronome est à la fois le représentant de la Maison de l’artémisia et du Relais au Sénégal.

L’Artémisia, une plante présente au Sénégal

Advertisement. Scroll to continue reading.

La Maison de l’artémisia est une association humanitaire française de lutte contre le paludisme par les artémisia annua et afra, à destination des populations du Sud. L’artemisia annua est une plante d’origine chinoise. Sa variété africaine qui a vu le jour en Afrique du Sud est l’artémisia afra.

Son implantation au Sénégal remonte à 2014, selon Pierre Van Damme qui a repris la succursale depuis 2016. les champs se trouvent à Tivaouane, dans la région de Thiès, mais les premières plantes de l’armoise annuelle (appellation francaise de l’artémisia annua) ont germé au Sénégal vers 2007.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La structure dont le siège social se trouve à Diamniadio où elle dispose d’un laboratoire, commercialise ses produits depuis maintenant cinq ans sous le label Lion Vert.

L’artémisia proposée en remède pour éviter l’hécatombe 

Advertisement. Scroll to continue reading.

La supposée efficacité de l’artémisia contre le coronavirus a poussé la maison centrale à demander le lancement d’un essai clinique dans tous les pays pour venir à bout de la maladie à coronavirus. « L’artémisia annua (Qinq Hao), plante médicinale, vient d’être largement utilisée en Chine pour combattre le covid-19. La plante a été administrée selon le protocole officiel de la Médecine traditionnelle chinoise, uniquement dans le cas d’atteintes pulmonaires modérées à sévères, en association avec un traitement conventionnel. Une étude de l’OMS indique que la plante avait été efficace en traitement complémentaire pendant l’épidémie SRAS de 2003. L’artemisia annua contient 4 molécules actives in vitro contre le Covid-19 : lutéoline, kaempferol, quercétine et apigénine », argue l’association humanitaire. Elle ajoute à son plaidoyer : « Nature Plants, la revue scientifique britannique, publie mi-mars 2020 un plaidoyer pour l’usage des plantes médicinales, dont l’artemisia, en 1ère ligne contre le Covid-19 : « Dans une situation d’urgence comme l’épidémie de COVID-19, alors que les médicaments ordinaires mettent du temps à passer les essais cliniques, les médicaments à base de plantes et les produits naturels facilement disponibles et dont l’innocuité est prouvée peuvent permettre de gagner du temps en tant que première ligne de défense ». Pour Lucile Cornet Vernet, fondatrice de la Maison de l’artemisia, il s’agit de permettre aux pays du sud de disposer d’un traitement accessible. « Comment les systèmes de santé les plus fragiles pourraient-ils s’en sortir quand nous Européens n’arrivons même pas à avoir suffisamment de masque ou de respirateurs artificiels ? La situation en Afrique est encore plus préoccupante que la notre », s’alarme le Chirurgien dentiste spécialisé en orthodontie.

Pour elle, « l’artémisia annua qui pousse en Afrique, est une opportunité historique pour aider les populations les plus fragiles ». Un appel à recourir à la plante médicinale qui n’a pas eu un écho favorable auprès de beaucoup de pays africains. « Au tout début du Coronavirus, nous avons dit à nos membres que l’artémisia aidait à prévenir et à guérir le Coronavirus. Suite à cela, on a envoyé un appel à projets pour faire des études cliniques à tous les ministères de la santé, y compris le Sénégal, pour lancer la recherche avec l’artémisia », renchérit Pierre Van Damme. Les mises en garde de l’Organisation mondiale de la Santé y sont pour quelque chose.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le véto de l’OMS

Bien avant l’apparition du nouveau coronavirus, l’Organisation mondiale de la Santé a déconseillé l’utilisation de l’artémisia sous quelque forme que ce soit, y compris le thé, pour le traitement ou la prévention du paludisme. « La teneur en artémisinine (substance active médicamenteuse isolée de la plante Artemisia annua ) et son efficacité dépendent des conditions climatiques, géographiques et environnementales », ajoute l’OMS. Des arguments qui ne convainquent pas les défenseurs de l’Artémisia. Pierre Van Damme est d’avis que les lobbies pharmaceutique…

Advertisement. Scroll to continue reading.


www.dakaractu.com

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Buzz

Il y a de belles femmes dans chaque pays d’Afrique. Elles sont très belles, charmantes, magnifiques, grandes et classiques. Il y a toutes sortes...

Advertisement