Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sénégal

Le couturier français Emmanuel Ungaro est mort

Celui qui s’est formé auprès de Cristobal Balenciaga durant cinq ans était l’un des grands noms de la haute couture française dans les années 1980.
Advertisement. Scroll to continue reading.
Le couturier français Emmanuel Ungaro est mort
Il avait quitté le monde de la mode depuis 2004. Le couturier français d’origine italienne Emanuel Ungaro est mort à l’âge de 86 ans, samedi 21 décembre à Paris, a annoncé sa famille dimanche. Il était « affaibli » depuis deux ans, a précisé une source familiale.

Celui qui se définissait lui-même comme « un obsédé sensuel » est né le 13 février 1933 à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Il est le deuxième d’une famille immigrée italienne de six enfants. Son père, tailleur, l’initie au métier. Puis le jeune homme de 23 ans débarque dans la capitale en 1956. C’est là qu’il rencontre le seul maître qu’il se reconnaisse : le couturier espagnol Cristobal Balenciaga, qui pratique la couture comme une éthique, construit ses vêtements avec l’exigence d’un architecte en quête de lignes toujours plus épurées. Emanuel Ungaro dira plus tard avoir appris l’essentiel auprès de son père et de Balenciaga.

Drapés, nuances vives et imprimés

Advertisement. Scroll to continue reading.

Il travaille six ans chez le couturier espagnol, passe un an chez Courrèges puis se lance en 1965, assisté de quelques ouvrières, avenue Mac-Mahon dans le 17e arrondissement de Paris. Le monde de la mode découvre son style constitué de drapés, de nuances vives et d’imprimés. Ses créations séduisent d’élégantes fortunées et des actrices, comme son amie Anouk Aimée. Il habille aussi des actrices à l’écran, notamment Gena Rowlands, Catherine Deneuve ou Isabelle Adjani.

En 1968, parallèlement à la haute couture, Emanuel Ungaro se lance dans le prêt-à-porter, avec une ligne pour femme, suivie quelques années plus tard d’une ligne masculine. Au fil des ans, il bâtit un empire, s’intéressant aux parfums, aux chaussures, aux lunettes… avant que sa maison soit achetée en 1996 par la famille Ferragamo. A partir de 2001, Emanuel Ungaro, marié et père d’une fille, commence à prendre ses distances avec la mode, abandonnant à son principal collaborateur, Giambattista Valli, la direction artistique du prêt-à-porter et des accessoires.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Après son départ en 2004, la maison Ungaro peine à trouver un nouveau souffle. Les créateurs artistiques se succèdent sans parvenir à convaincre. Même la starlette Lindsay Lohan obtient le poste en 2009, un « désastre » selon Emanuel Ungaro qui n’avait, à l’époque, déjà plus la main sur la maison du même nom.


Le couturier français Emmanuel Ungaro est mort


Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Buzz

Il y a de belles femmes dans chaque pays d’Afrique. Elles sont très belles, charmantes, magnifiques, grandes et classiques. Il y a toutes sortes...

Advertisement