Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sénégal

LE SUDETEN REVELE UN AUTRE SCANDALE A LA SENELEC

Excellec, c’est le nom de l’autre entreprise pointée du doigt par le Syndicat Unique et Démocratique des Travailleurs de l’Energie (Sudeten).

Alors que la polémique sur le contrat d’Akilee n’a pas encore livré tous ses secrets, un autre scandale présumé éclabousse la Société Nationale d’Electricité (Senelec). Même si le scandale Akilee est le plus célèbre parmi les contrats établis par l’ancienne Direction générale, relève le Syndicat unique et Démocratique des travailleurs de l’Energie (Sudeten), Excellec constitue un cas inique. Face à ces scandales à répétition, les syndicalistes interpellent l’Etat sur le choix des dirigeants des entreprises publiques comme la Senelec, dans l’optique d’asseoir une bonne gouvernance des deniers publics.

Excellec, c’est le nom de l’autre entreprise pointée du doigt par le Syndicat Unique et Démocratique des Travailleurs de l’Energie (Sudeten). En effet, dans un document intitulé manifeste du 1er Mai parvenu à «L’As», les membres du Sudeten estiment que le contrat liant Excellec et la Senelec est un scandale. Ils jugent inappropriée la démarche de la Senelec de produire des poteaux en béton. «La production de poteaux en béton n’est nullement en adéquation ni avec les besoins réels d’exploitation ni avec nos moyens logistiques nécessaires pour leurs manutentions et leurs implantations aux endroits indiqués.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Les poteaux en bois, moins coûteux, plus pratiques et partout utilisés dans le monde sont subitement devenus obsolètes», fulminent les syndicalistes. Selon eux, Excellec est un prête-nom à l’entreprise Myna qui travaillait déjà avec la Senelec dans d’autres secteurs. «Après avoir vécu l’amère expérience des contrats scandaleux de réhabilitation de réseau, de fourniture de transformateurs et poteaux en bois avec l’entreprise Myna, loin d’en tirer des leçons qui s’imposent, une nouvelle idylle est entamée avec le même opérateur qui change d’habillage sous le nom d’Excellec», révèlent les syndicalistes. Par ailleurs, le Sudeten souligne que ces scandales ont déclenché une sérieuse crise de confiance des travailleurs et de l’opinion à l’égard des dirigeants de Senelec, passés comme présents, à l’intérieur de l’entreprise avec des directeurs promoteurs, complices d’Akilee, comme à l’extérieur avec ces anciens directeurs ayant trouvé des planques juteuses.

«Ces responsables, assurés de l’impunité, ragaillardis par le mutisme des autorités de l’Etat, actionnent des activistes par presse interposée, pour prendre leur défense, déformer les faits et tromper l’opinion publique», indiquent les syndicalistes. Ils estiment que si les recommandations de la Cour des comptes avaient été suivies, cet opérateur n’allait plus mettre ses pieds à la Senelec. C’est pourquoi, ils réclament des audits indépendants pour faire la lumière sur tous les «contrats scandaleux» comme Akilee, Excellec et d’autres qui font l’objet de doutes et de suspicion sur leur transparence et leur régularité. S’agissant du contrat Akilee, les syndicalistes demandent tout bonnement sa résiliation en attendant que toute la lumière soit faite sur cette affaire.

Advertisement. Scroll to continue reading.

«NOUS SALUONS LA POSITION DE L’ACTUELLE DIRECTION GENERALE SUR LE CONTRAT AKILEE»

Saisissant par ailleurs l’occasion de la Fête du Travail, les membres du Sudeten ont posé sur la table ses revendications parmi laquelle la retraite complémentaire. A cet effet, ils demandent à la Senelec de convoquer une rencontre d’échanges et d’informations regroupant les Partenaires Sociaux, la Direction des Ressources Humaines et Amsa assurances sur le contrat.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Toutefois à propos de ses acquis, le Sudeten se félicite d’avoir été le premier à dénoncer tous les scandales au niveau de la Senelec. Aussi, salue-t-il la position de l’actuelle direction générale de Senelec sur le contrat Akilee. Il l’invite à fournir des informations claires et complètes sur les contrats et sur tous les projets de développement du sous-secteur de l’électricité, à venir ou en cours de réalisation (incluant l’information sur les partenaires et les sources de financement).

Enfin, le Sudeten invite les dirigeants de la Senelec à pourvoir à la visibilité maximale des initiatives conjointes, tant en interne auprès du personnel qu’en externe à l’intention d’autres parties prenantes compétentes et de l’opinion publique. Les syndicalistes n’ont pas manqué d’appeler la direction générale à développer la culture d’entreprise, un catalyseur et un moyen de facilitation, pour maintenir la cohésion qui fait écho des aspirations profondes et des comportements responsables des personnes qui composent l’entreprise. En ces temps d’incertitudes et de défis à cause de l’impact du Covid-19, le Sudeten appelle à la solidarité, à l’unité et à la cohésion avec tous les secteurs en lutte au niveau de l’entreprise, du pays comme à l’international, avant de s’incliner sur la mémoire des victimes de la pandémie.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Article publié par Sanslimites

L’article LE SUDETEN REVELE UN AUTRE SCANDALE A LA SENELEC est apparu en premier sur Snap221.info.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Buzz

Il y a de belles femmes dans chaque pays d’Afrique. Elles sont très belles, charmantes, magnifiques, grandes et classiques. Il y a toutes sortes...

Advertisement