“Mon fils n’ira pas à l’école”: Moustapha Cissé Lô se dit favorable à une année blanche

51

Après l’annonce du report de la reprise des cours depuis quelques jours indiqué par le ministère de l’Education nationale dans un communiqué publié en pleine nuit, sans préciser de nouvelle date, de nombreuses voix s’étaient élevées pour critiquer les moyens mis à la disposition des établissements ainsi que les risques sanitaires qu’elle posait dans ce pays.

Le premier vice-président de l’Assemblée Nationale est très remonté contre le ministre de l’Education nationale. Il souligne que Mamadou Talla refuse de prendre ses appels téléphoniques, alors qu’il lui voulait avertir sur la réouverture des classes. C’est par la suite qu’il a joint Aly Ngouille Ndiaye pour lui faire part de son opposition à cette décision, lui demandant de faire passer le message au président de la République. “Ils ne m’ont pas écouté. Et l’histoire m’a donné raison”, souligne-t-il.

Moustapha Cissé Lo se dit favorable à une année blanche. “Si j’étais le ministre de l’Education nationale, j’allais refuser de rouvrir les écoles. Qu’importe si Macky Sall m’exclut du gouvernement. Et je vous le dis, mon fils n’ira pas école”, diras encore Cissé Lô.

2stv.net