Moussa Sy n’est pas ébranlé par la décision des conseillers municipaux et proches de Khalifa Sall. Ils veulent le destituer de son poste après son ralliement auprès de la mouvance présidentielle.

«J’attends de voir. Les gens de Khalifa ne réussiront pas là où les conseillers de la majorité présidentielle ont échoué. Depuis plus d’un an, ces derniers ont tenté de me déstabiliser en vain. Je leur donne rendez-vous dans dix jours pour le vote du compte administratif, on saura ce que chacun représente », a fait savoir Moussa Sy dans les colonnes de L’Obs.

GALSEN221 TV