Nécrologie – Le dernier message de Bécaye Diop avant sa mort

1484

La pandémie de Covid-19 se développe au Sénégal officiellement depuis le 2 mars. Le 7 juin, 4 328 cas de contamination sont confirmés et 41 morts. Alors que, le 25 mars 2020, l’Obs titre “Coronavirus : au Sénégal « cela risque d’être une hécatombe »” 2, ce pays sera un des moins touchés durant la pandémie.

Afin de lutter contre la pandémie, la compagnie Air Sénégal annule ses vols régionaux et internationaux à compter du vendredi 20 mars4.

Le 14 mars 2020, le président Macky Sall annonce la fermeture des écoles, l’interdiction des manifestations publiques, l’annulation des manifestations prévues le 4 avril 2020 pour les 60 ans de l’indépendance du pays5.

Le 19 mars 2020, le gouvernement sénégalais prévoit de doter le Fonds de riposte et de solidarité contre les effets du Covid-19 (Force-Covid-19) d’une enveloppe de 64 milliards de FCFA, pour atténuer les effets dus à la pandémie de maladie à coronavirus sur l’économie nationale6.

Le 23 mars 2020, Macky Sall décrète l’état d’urgence sur toute l’étendue du territoire7.

Le 4 avril, l’état d’urgence est prorogé pour une durée de 30 jours8. Le 6 avril, un outil d’auto-évaluation est mis en ligne pour aider et orienter, selon les réponses, vers la conduite à tenir en cas d’exposition au Covid-19 et à l’apparition de symptômes9. Le 7 avril 2020, au regard du nombre croissant de cas communautaires enregistrés, le ministre de la Santé et de l’Action sociale annonce que la gestion de ces cas communautaire est laissée aux gouverneurs des régions10.

Le 19 avril, le Gouvernement impose le port obligatoire de masque dans les services publics et privés, les commerces et les transports11.

Le 03 mai 2020, l’état d’urgence est à nouveau prolongé jusqu’au 2 juin 202012.

Le 11 mai 2020, le chef de l’État annonce une série d’assouplissements des conditions de l’état d’urgence. Les horaires du couvre-feu sont réaménagés de 21 heures à 5 heures du matin (20h00 à 6h00 auparavant), les lieux de culte sont à nouveau ouverts, les marchés urbains et des marchés hebdomadaires dans le respect des mesures de distanciation et des pratiques barrières notamment le port obligatoire du masque13.

Le 1er juin, le retour à l’école pour les classes d’examens, initialement prévu le mardi 2 juin, est annulé. La décision a été prise à la suite de la découverte de cas de Covid-19 dans le personnel enseignant de Ziguinchor en Casamance, dans le sud du pays14.

Le 4 juin, le gouvernement lève l’interdiction du transport interurbain et réduit la durée du couvre-feu qui est désormais fixé entre 23 heures et 5 heures du matin 15.