Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sénégal

Ousmane Sonko, président Pastef : « L’article 80 est une hérésie juridique qui doit disparaître de notre corpus pénal »

L’interpellation du commissaire divisionnaire Moussa Sadio semble déplaire à l’opposition de la classe politique du Sénégal.

Le président du parti Pastef « Les Patriotes » n’a pas manqué de réagir pour donner son avis sur l’interpellation du commissaire à la retraite. Dans un tweet signé et publié cet après-midi, Ousmane Sonko pulvérise l’article 80 de la Constitution.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« L’article 80 est une hérésie juridique qui doit disparaître de notre corpus pénal. Celui qui est allergique à la critique ne doit même pas diriger une famille ou un parti, a fortiori un État » lit-on sur son compte twitter. Une façon pour l’opposant d’interpeller le chef de l’Etat pour lui indiquer que cet article n’est plus d’actualité et qu’il doit disparaître de la Constitution.

Pour rappel, le Commissaire divisionnaire Sadio a été interpellé par la Dic après sa contribution sur la gestion du président Macky Sall…


Advertisement. Scroll to continue reading.
www.dakaractu.com

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Sénégal

Sunubuzz – Ce que cette femme fait devant son mari a fait le tour du net. Regardez le couple filmé par leur proches. Cet...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Advertisement