Philippe Etchebest inquiet sur l’avenir des restaurants, il monte au créneau

47
Ce n’est pas la première fois que le chef Philippe Etchebest alerte sur la situation. Alors que le déconfinement est de rigueur depuis le 11 mai maintenant, les restaurants ne sont ouverts que depuis le 2 juin, mais à certaines conditions. À Paris par exemple, seul les établissements possédant une terrasse peuvent rouvrir avec le droit de l’étendre. En province, tous les restaurants peuvent de nouveau accueillir les clients mais avec des règles de distanciation sociale parfois drastique.
Même si le chef emblématique de Top Chef a pu rouvrir son restaurant Le Quatrième Mur à Bordeaux, Philippe Etchebest continue malgré tout de défendre les restaurateurs, la plupart toujours en difficulté malgré l’autorisation d’ouvrir.

une réouverture sous tension 

Invité sur le plateau de Vous avez la parole sur France 2, Philippe Etchebest n’a une nouvelle fois pas mâcher ses mots. “Au niveau national, c’est -50% de chiffre d’affaire par rapport à l’année dernière”, annonce-t-il. “On est tous contents de reprendre le travail, pour nous mais aussi pour l’État, parce que c’était nécessaire à un moment donné, toutefois, les mesures de distanciation physique, elles nous pénalisent quand même considérablement, à hauteur de moitié, et ça se confirme par les chiffres. Aujourd’hui, les modèles économiques des restaurants ne sont pas faits pour tourner à moitié surtout que les frais fixes courent toujours”.
Il est absolument formel, si le gouvernement ne fait rien, la catastrophe sera inévitable, notamment après le suicide de deux restaurateurs. “Sur les estimations qu’on a faites, avec Resto ensemble et SOS bistrots, la tendance est à 40% d’établissements fermés d’ici la fin de l’année s’il ne se passe rien.”

Par J.F.

Non Stop People

L’article Philippe Etchebest inquiet sur l’avenir des restaurants, il monte au créneau est apparu en premier sur Snap221.info.