Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sénégal

Premier League : les clubs en désaccord sur plusieurs mesures

Après la Bundesliga, qui a fait son retour le 16 mai, ainsi que la Liga et la Serie A, qui seront respectivement de retour le 11 et le 20 juin prochain, la Premier League a annoncé que ses pensionnaires se sont mis d’accord pour une reprise du championnat anglais le 17 juin prochain. D’ici là, la lumière doit encore être faite sur de nombreux points d’ombres. Alors que la règle des cinq changements par match, autorisée par l’IFAB, n’a pas encore été adoptée par la Ligue anglaise, le Daily Mail précise que les membres de la Premier League ne sont pas unanimes à ce sujet.

Le quotidien britannique ajoute que des discussions doivent encore avoir lieu entre les différents acteurs du foot anglais sur la possibilité d’inscrire plus de 25 joueurs dans l’effectif autorisé à jouer les rencontres (en parallèle, Chelsea veut pouvoir inscrire 9 remplaçants au lieu de 7 sur la feuille de match) ou encore la VAR, dont l’utilisation n’a pas été écartée bien que la FIFA ait autorisé les différents championnats à pouvoir redémarrer sans l’assistance vidéo. Une nouvelle réunion doit avoir lieu jeudi et permettra notamment de trancher sur ces questions. Pour qu’une mesure soit adoptée, il faut que 14 des 20 clubs de Premier League y soient favorables.

FootMercato

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’article Premier League : les clubs en désaccord sur plusieurs mesures est apparu en premier sur Snap221.info.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Sénégal

Sunubuzz – Ce que cette femme fait devant son mari a fait le tour du net. Regardez le couple filmé par leur proches. Cet...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Advertisement