Recruté par l’Oms en Avril : Aloyse Waly Diouf avait differé sa prise de service pour

23

L’annonce de son départ à l’Oms en pleine crise de la Covid-19 a suscité beaucoup de commentaires. Beaucoup se sont interrogés sur le timing, d’autres l’ont accusé d’avoir abondonné le navire en pleine tempête. Aloyse Waly Diouf jure qu’il n’en est rien. Il est revenu sur les péripéties de son recrutement à l’Oms qui remonte au mois d’avril.
Sur le plateau de l’émission Objection sur Sud Fm, l’ex-directeur de cabinet du ministre souligne avoir « différé » sa prise de service qui devait se faire au mois d’avril.
« Depuis le mois de mars, ma candidature a été soutenue par le ministère de la Santé. L’Oms m’a informé que ma candidature a été retenue. Le 9 avril, j’ai reçu la notification officielle du recrutement.
Dès que j’ai reçu le mail, j’ai envoyé à l’Oms un autre mail en leur disant que compte tenu des responsabilités que j’avais au ministère de la Santé et le rôle que je jouais dans le dispositif, que m’a prise de service soit différée », confie l’auteur des communiqués ( point du jour et décès) sur la situation du coronavirus.