Trafic de drogue via GP : Les autres victimes des dealers, avant Fatou Kiné

417

Le trafic de drogue via GP a fait couler beaucoup d’encre et de salive ces derniers jours, avec l’affaire Fatou Kiné Ndiaye, l’étudiante sénégalaise qui devait rendre visite à ses parents au Sénégal, et qui voulait faire par la même occasion la GP. Malheureusement, un colis contenant de la drogue lui a été remis, et elle s’est fait prendre à l’aéroport, et écrouée pour trafic de drogue. Une affaire qui a mis à nu un réseau de trafic international de drogue via GP, dont l’étudiante n’est que la dernière victime d’une longue série.

Selon le quotidien Libération qui donne la nouvelle, Avant elle, un autre GP sénégalais Ousmane Touré, a été piégé par des dealers à l’aéroport Mouhamed 5 de Casablanca. Un certain Ben Camara, de nationalité guinéenne, lui avais remis de la drogue, cachée dans le compartiment d’une valise aménagée. Arrêté le 20 février dernier, Touré ignorait qu’il transportait 3,5 kilos de haschich dans ses valises. Camara est toujours activement recherché par la police marocaine.

Ses trois complices, dont l’étudiante M. D. Seck, ont été arrêtés au Sénégal. L’étudiante empochait 100.000 Fcfa après la réception de chaque valise.

ET avant il y a eu d’autres victimes, d’innocents voyageurs qui voulaient juste rendre service, ou gagner un peu d’argent en faisant la GP (Gratuité partielle). D’où l’importance de toujours vérifier les colis que l’on vous confie, à défaut de les refuser.