Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sénégal

Urgent ! Covid-19 : un cas communautaire sur le point de produire le pire

Le Coronavirus est en train de gagner du terrain au Sénégal, et malgré les mesures de prévention établies par le ministère de la Santé, la propagation continue. Depuis quelque temps, nous remarquons que de nombreuses personnes se plaignent de la mauvaise prise en charge de certains secouristes qui ne font pas bien leur boulot en cette période de crise sanitaire où tout devrait être pris au sérieux.
Advertisement. Scroll to continue reading.

Voici le témoignage d’une femme dont le mari a été testé positif au Coronavirus. Elle lance un message d’alerte au gouvernement pour leur prévenir du mauvais fonctionnement du système de secours mis en place pour lutter contre la Covid-19.

A lire aussi : Fermeture des mosquée – Oustaz Aliou Sall réagit : “Naniou Oubi Diakka Yi...”

Advertisement. Scroll to continue reading.

Mon mari a été testé positif au Conavirus (Cas communautaire) depuis le vendredi 24 avril.

Je vous écris ce #CRI_DE_COEUR pour que le président de la République réagisse. Si le protocole de prise en charge des cas de la Covid-19 continue comme ça, les cas vont se multiplier, tout le monde sera malade. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

Figurez vous que depuis ce jour (vendredi 24) je me suis enfermée dans une chambre avec un bébé de moins d’un an, et j’ai deux autres enfants qu’on a enfermé dans une autre pièce de la maison. Imaginez être dans une grande famille avec ma belle mère qui a plus de 60 ans, des belle soeurs et beaux freres, tante et “diarbate”, on est plus de 10 personnes dans la maison, et monsieur vivait normalement avec tout le monde donc “koumou contaminewoul” ça sera par chance et depuis 3 jours ils sont venus qu’une seule fois pour prendre deux prélevements “késsé”, disant qu’ils n’ont pas assez de teste pour tout le monde le reste nan khar, je les appelle chaque jour, soit ils ne décrochent pas ou par chance s’ils te décrochent c’est pour te parler mal comme si que ya tek sa bop fébar bi. 

Aujourdhui ( 28 avril ), légui après le ndogou on les a encore appellé niounima démal gua tok kham nagne sèn liguéy, moi je vous dis non khamolen dara parce que je peux jurer qu’on a d’autres cas dans la maison ou dans le quartier qui sont en train de contaminer d’autres personnes, et eux ils le savent, mais ils ne donnent jamais la bonne information.

Advertisement. Scroll to continue reading.

A lire aussi : VIDEO. Covid-19 – Ahmed Khalifa Niass prédit le pire : “Wèrou Korité Bi, Dina Rey Ba Dakk Rey Malaka...”

Je vous écris ici parce que je pense que le président de la République, avec tous les efforts qu’il est en train de faire, il ne doit pas être au courant de ce qui se passe réellement. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

Parce que, imaginez dans la maison ou je suis la seule qui s’est confinée volontairement, mon mari est hospitalisé té dama diap ni si je passe la nuit chaque jour avec mon mari et mes enfants sou febaré man aussi logiquement je suis atteinte.

Depuis qu’on l’a testé positif certains des autres membres de la famille sont en train de vaquer à leurs occupations, moi je me suis confinée parce que je suis dans le milieux sanitaire et je sais les risques qui peuvent y avoir. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

Avec le mois du ramadan, le stress, l’angoisse et l’incertitude dans lequel je vis actuellement, depuis ce jour manouma lek, je ne vois pas mes enfants, j’ai entre mes mains un bébé de moins d’un an khamouma kagne lay kham sama situation. 

Je déplore vraiment la manière dont ils travaillent. Et je peux jurer que dans le quartier où je suis dèja, la majeure partie est atteinte té khamouniouko.

Advertisement. Scroll to continue reading.

A lire aussi : Compte à rebours pour Kara– « Plus de cas positifs à partir de la semaine prochaine » : J-1

La logique voudrait que dès qu’un cas est détecté, niou prendre ko en charge tous les cas contact à haut risque, mais non ça ne se passe pas comme ça, je suis dans une chambre entre 4 murs depuis presque 3 jours rien guissouma kén ils sont venus chez nous le samedi dieul deux prélèvements on appelle pour avoir les résultats des test on nous dit avec un ton ferme que daguéne di tok baniou wolén.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Dans la maison on ne te dit pas mais do sakh beugue niou andil la lek parceque tout le monde est exposé et personne ne veut mettre sa vie en péril. 

Si ça continue comme ça les efforts et les milliards rassemblés ne vont servir à rien on va directement dans le gouffre.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le web, une passion avant tout… L’amour que j’ai pour le web me pousse à aller de l’avant et me perfectionner.

limametti

L’article Urgent ! Covid-19 : un cas communautaire sur le point de produire le pire est apparu en premier sur Snap221.info.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Buzz

Il y a de belles femmes dans chaque pays d’Afrique. Elles sont très belles, charmantes, magnifiques, grandes et classiques. Il y a toutes sortes...

Advertisement