Urgent: Voici la première personne infectée par le variant britannique au Sénégal

986

Le patron de l’Institut de recherche en santé, de surveillance Épidémiologique et de formations (Iressef) Professeur, Souleymane Mboup a officialisé ce jeudi 28 janvier, la présence du variant britannique au Sénégal.

Un variant plus dangereux et plus contagieux que la première série détectée depuis l’apparition de la pandémie de Covid-19 dans le pays. Toutefois, l’identité du patient était jusque-là non dévoilée.

Alors, que l’échantillon dans le séquençage fait par les services de l’Iressef en partenariat avec London School à Banjul ( Gambie) a permis de confirmer le variant britannique, une source de Rfm, a indiqué que le premier patient est un étranger vivant au Sénégal. « C’est une personne de nationalité indienne », confie-t-on.


Le Directeur de la Prévention et porte-parole du ministère de la Santé et de l’Action sociale a, de son côté, révélé que le patient est même déclaréguéri depuis sa maladie en début janvier ainsi que ses contacts. « On a vu que cette personne avait présenté une variante britannique précisément en début janvier 2021. De ce fait, les contacts ont été suivis », a rassuré Dr El Hadji Mamadou Ndiaye.Alors, que l’échantillon dans le séquençage fait par les services de l’Iressef en partenariat avec London School à Banjul ( Gambie) a permis de confirmer le variant britannique, une source de Rfm, a indiqué que le premier patient est un étranger vivant au Sénégal. « C’est une personne de nationalité indienne », confie-t-on.


Le Directeur de la Prévention et porte-parole du ministère de la Santé et de l’Action sociale a, de son côté, révélé que le patient est même déclaré guéri depuis sa maladie en début janvier ainsi que ses contacts. « On a vu que cette personne avait présenté une variante britannique précisément en début janvier 2021. De ce fait, les contacts ont été suivis », a rassuré Dr El Hadji Mamadou Ndiaye.