Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sénégal

Vainqueur du Soulier d’ébène, Dieu merci Mbokani ouvre des portes à un départ

Depuis Monaco, Dieumerci Mbokani évoque sa victoire au Soulier d’ébène et son avenir.

À Monaco, où il est en confinement depuis le début de la crise du coronavirus en mars, l’attaquant congolais a été élu Soulier d’ébène, le prix qui récompense le meilleur joueur africain ou d’origine africaine évoluant en Belgique. Cela pour la seconde fois de sa carrière. Le Léopard, fier de remporter ce prix individuel, a évoqué son avenir lui qui arrive en fin de contrat du côté de l’Antwerp.

« C’est un plaisir de remporter ce trophée, j’en suis fier, a expliqué depuis Monaco l’attaquant âgé de 34 ans auprès de nos confrères de Proximus Sports. J’estime que je le mérite, parce que j’ai fait une très belle saison. Je remercie mes… anciens coéquipiers de l’Antwerp, puisque je suis en fin de contrat. Je ne peux pas dire si, oui ou non, je porterai encore les couleurs de l’Antwerp. Je souhaite encore un contrat d’une durée de deux ans, et on ne me propose qu’un contrat d’un an. Tous ces départs à l’Antwerp (Sinan Bolat, Laszlo Bölöni…), c’est triste, cela m’inquiète un peu. Anderlecht, le Standard, Bruges… Je suis ouvert à tout et à toutes les propositions. »

Advertisement. Scroll to continue reading.

Bonjourdakar

L’article Vainqueur du Soulier d’ébène, Dieu merci Mbokani ouvre des portes à un départ est apparu en premier sur Snap221.info.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Sénégal

Sunubuzz – Ce que cette femme fait devant son mari a fait le tour du net. Regardez le couple filmé par leur proches. Cet...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Advertisement