Connect with us

Hi, what are you looking for?

société

07 Photos – Un village sénégalais emporté par une grosse tornade

Même si aucune perte en vie humaine n’est à déplorer, ce vent violent accompagné d’une forte pluie, a détruit des toitures, arraché des arbres. Quatre vingt treize cases ont été détruites, animaux domestiques, biens matériels et nourritures ont tous été emportés, laissant les habitants dans un désarroi total.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Issakha Thiam, habitant dudit village, raconte. « Une forme de bouchon. C’est de cette manière qu’on peut le décrire. Car en quelques heures de pluies, un énorme typhon noir a troublé tout le village, il y avait du bruit partout, tout s’envolait en l’air. Vu le danger énorme, on courait tous pour mobiliser les habitants afin qu’ils puissent se sauver et évacuer quelques biens », narre-t-il.

« Tout le monde était dehors, on a tous passé le reste de la nuit à la belle étoile. J’ai déjà vu des vents violents, mais pas à ce niveau-là. En quelques heures, il y a eu trop de dégâts, certaines cultures ont même été détruites. Un arbre de plus de 300 kilos a été soulevé par les vents, des toitures de maison arrachées, certaines parcelles ont été broyées », continue-t-il

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Au petit matin, quand je me suis déplacé pour faire le tour des parcelles du village, j’ai constaté d’énormes dégâts, certaines ont été fortement touchées par la catastrophe. Je lance un appel solennel à toutes les autorités compétentes et surtout celles de Kaffrine pour qu’ils assistent les habitants de notre village qui ont vraiment besoin d’aide », a lancé Babacar Wilane, le chef du village de Taïba keur Set Goumbo.

« Nous nous demandons, si nous sommes réellement des sénégalais depuis que nous avons frolé la mort, nous n’avons reçu aucune visite venant des autorités. Même pas celles de Kaffrine, nous sommes totalement abandonné à nous même », se lamente Sanoune Seck, chef de famille et victime de la catastrophe.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La seule et unique route qui lie Taïba à la commune de Kathiote est envahie par les eaux de pluie. C’était la seule issue qui menait à Kathiote, il n’y a pas de raccourcis. Les populations sont obligées de parcourir des kilomètres pour avoir accès aux soins de santé et aux commerces.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Buzz

Il y a de belles femmes dans chaque pays d’Afrique. Elles sont très belles, charmantes, magnifiques, grandes et classiques. Il y a toutes sortes...

Advertisement