GALSEN221 – Cheikh Mansour Diouf est président du comité d’organisation de pilotage du sommet mondial pour la paix en Afrique. Lui aussi s’est joint brièvement au débat sur les Franc-maçons à travers les colonnes du journal Libération.

“La fondation pour la paix universelle ne m’a jamais appelé pour quelque chose d’autre que la paix. Si notre pays a été choisi c’est grâce à la ferveur religieuse des populations au leadership de son président. Ce que les francs-maçons me donnent, je l’investis dans la religion”, clame-t-il.

Galsen221.com