Connect with us

Hi, what are you looking for?

Basket-ball

Deux défaites de suite : le coach du DUC s’en prend à ses joueurs

(Dakar) En conférence de presse d’après-match, l’entraîneur du Dakar Université Club (DUC), Parfait Adjivon, a dénoncé le manque de volonté de ses joueurs lors du match perdu (92-98) contre Ferroviário, mardi soir, au Dakar Arena, à l’occasion de la deuxième édition de la Basketball Africa League (BAL).

Advertisement. Scroll to continue reading.

« C’est une question de volonté, on n’a pas d’excuses. Des joueurs veulent se faire voir, c’est leurs objectifs peut-être. Mais, je suis convaincu qu’on va gagner les derniers matchs. Il faut se remobiliser, car on a notre destin entre nos mains et j’y crois. On va monter en puissance, il ne faut pas douter. Le banc a apporté 53 points. Ce qui veut dire donc qu’il y a des améliorations par rapport au premier match. Mais, le fait de perdre le match lors pendant le 3e quart-temps est un constat amère. C’est à chaque fois au troisième quart-temps qu’on perd nos matchs. J’ai beaucoup insisté pour qu’ils (joueurs) restent au top, mais des solutions seront trouvées », a-t-il déclaré après la deuxième défaite de rand de son équipe en autant de sorties.
Pour rappel, le représentant du Sénégal dans cette compétition doit gagner ses trois derniers matchs s’il veut figurer parmi les équipes qui seront au Rwanda au mois de mai pour les quarts de finale.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Buzz

Il y a de belles femmes dans chaque pays d’Afrique. Elles sont très belles, charmantes, magnifiques, grandes et classiques. Il y a toutes sortes...

Advertisement