Après une belle carrière, Arthur Boka se retrouve aujourd’hui totalement désargenté. Une situation que l’ancien latéral gauche des Eléphants vit très difficilement.

C’est une histoire complètement folle. Une histoire à faire pleurer qui concerne l’un des meilleurs footballeurs de sa génération. Ce joueur n’est personne d’autre qu’Arthur Boka. Au chômage depuis près de deux ans et son départ brutal du FC Sion (Suisse), l’ancien Académicien de l’ASEC Mimosas se retrouve aujourd’hui sans ressources, rattrapé par la mauvaise gestion d’une fortune amassée pendant une carrière qui l’a vu évoluer dans de bons clubs européens comme le RC Strasbourg (France), Stuttgart (Allemagne) et Malaga (Espagne). Boka a également longtemps été un élément incontournable en sélection ivoirienne avec laquelle il a disputé trois Coupes d’Afrique des nations et deux Coupes du monde pour un total de 85 sélections.

Boka, qui faisait partie des footballeurs ivoiriens les plus fortunés, se retrouve aujourd’hui sans rien. Le joueur ivoirien de 35 ans, qui s’était offert un restaurant en Espagne, a revendu depuis son établissement et sa maison pour s’installer en Allemagne. Outre-Rhin, les malheurs de l’ancien joueur de Stuttgart sont devenus le sujet de conversation favorite de la communauté ivoirienne. Selon nos sources, Boka vivrait même désormais dans l’appartement de son ancien ‘’ropero’’ (homme de main).

Endetté et sans club, le footballeur s’était donné à Dieu pour oublier sa terrible descente aux enfers. Mais sa foi chrétienne n’a pas résisté aux réalités de sa nouvelle vie. « Arthur (Boka) commence à délirer. Il a du mal à accepter sa nouvelle situation. Il s’est même permis de jeter la bible. Il en veut à Dieu parce qu’il est ruiné », confie un proche du joueur.

Faut-il le rappeler, Arthur Boka percevait un salaire mensuel de 200.000 euros (soit 131 millions de F CFA) à Stuttgart où il a évolué pendant sept ans. A Malaga, il était rémunéré à hauteur de 2 millions d’euros (1,310 milliard de F CFA) par an. Et la triste histoire de l’ex-international n’est pas sans rappeler celle de son ami Emmanuel Eboué, lui aussi ruiné après avoir amassé des milliards de F CFA à Arsenal (Angleterre) et Galatasaray (Turquie).

RECIFE, BRAZIL – JUNE 14: Arthur Boka of the Ivory Coast controls the ball during the 2014 FIFA World Cup Brazil Group C match between the Ivory Coast and Japan at Arena Pernambuco on June 14, 2014 in Recife, Brazil. (Photo by Jamie Squire/Getty Images)
FORTALEZA, BRAZIL – JUNE 24: Arthur Boka of the Ivory Coast controls the ball during the 2014 FIFA World Cup Brazil Group C match between Greece and the Ivory Coast at Castelao on June 24, 2014 in Fortaleza, Brazil. (Photo by Laurence Griffiths/Getty Images)
MADRID, SPAIN – APRIL 18: Cristiano Ronaldo (L) of Real Madrid CF competes for the ball with Arthur Boka (R) of Malaga CF during the La Liga match between Real Madrid CF and Malaga CF at Estadio Santiago Bernabeu on April 18, 2015 in Madrid, Spain. (Photo by Gonzalo Arroyo Moreno/Getty Images)

Auteur: Sportmania

GALSEN221 TV