Connect with us

Hi, what are you looking for?

Football

Euro 2024 : l’identité du pays hôte révélée

L’identité du pays hôte de l’Euro 2024 a été dévoilée ce jeudi après-midi par le comité exécutif de l’UEFA, depuis son siège à Nyon. C’est l’Allemagne qui a été élue, aux dépens de la Turquie.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le comité exécutif de l’UEFA a rendu son verdict. Et c’est l’Allemagne qui a été choisie pour accueillir l’Euro 2024. Le pays était opposé à la Turquie pour cette 17e édition, qui se déroulera en juin et juillet 2024. C’est la première fois que l’Allemagne réunifiée organisera ce tournoi européen. La RFA avait accueilli l’édition de 1988, mais c’était avant la réunification avec l’Allemagne de l’Est.

Sur les 19 membres du comité exécutif de l’UEFA, deux n’ont pas pu voter: le président de la Fédération allemande de football, Reinhard Grindel, et le président de la Fédération turque de football, Servet Yardimci. Le vote s’est déroulé à bulletin secret au siège de l’instance, situé à Nyon, en Suisse, sur les coups de 15 heures.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le dossier de l’Allemagne plus solide
Les votants se sont appuyés sur les conclusions du rapport d’évaluation des deux candidatures, publié vendredi dernier par l’instance dirigeante du football européen, pour prendre leur décision. Dans ce rapport de 42 pages, l’UEFA saluait un dossier allemand de « très haute qualité », tout en estimant que les objectifs de la candidature turque « sont en adéquation avec les objectifs à long terme de l’UEFA ».

L’Allemagne avait par ailleurs déjà prouvé, lors de l’organisation de la Coupe du monde 2006, qu’elle pouvait mettre en place une organisation sans faille. Les dix stades que le pays a présentés dans son dossier, déjà « existants et opérationnels », avaient également séduit l’UEFA.

Advertisement. Scroll to continue reading.

De son côté, la Turquie se portait candidate pour accueillir l’Euro pour la 4e fois d’affilée. Dans son rapport, l’instance dirigeante a souligné la qualité de la vision du projet turc, qui « non seulement offre aux équipes et aux spectateurs les meilleures conditions, mais rapproche les gens en faisant la promotion du dialogue interculturel grâce à sa position entre trois continents ». Un petit point inquiétait cependant l’UEFA: la situation politique du pays, qui a pu jouer en défaveur de la candidature turque.

RMC sport

Advertisement. Scroll to continue reading.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Buzz

Il y a de belles femmes dans chaque pays d’Afrique. Elles sont très belles, charmantes, magnifiques, grandes et classiques. Il y a toutes sortes...

Advertisement