Balla Gaye 2 répond au roi des arènes : «Mod’Lo, je ne force pas pour l’affronter, j’ai été roi des arènes à 26 ans et c’était plus compliqué»

48

Le Lion de Guédiawaye n’est pas obsédé par un énième combat contre Modou Lô. Dans l’émission «Jonganté», Balla Gaye 2 indique qu’il prend acte de la décision du roi des arènes de ne pas l’affronter pour le moment. Et mieux, selon le fils de Double Less, il ne forcera jamais pour lutter contre son grand rival.

«Mon objectif est de redevenir roi des arènes». C’est ce qu’a fait savoir Balla Gaye 2, qui souligne respecter la décision de Modou Lo de ne pas lutter avec lui la saison prochaine. «C’est son choix et je le respecte. On s’est affronté cette année et je pense que chacun peut prendre son chemin pour le moment», a poursuivi le fils de Double Less. Le Lion de Guédiawaye souligne qu’il ne forcera jamais pour un duel contre le roi des arènes. «Je ne force pas pour lutter contre Modou Lô. Rien ne peut me pousser jusqu’à forcer pour l’affronter. Il y a beaucoup de champions dans l’arène. Rien ne presse. J’ai le succès et tout. Donc, je n’ai plus rien à prouver», a expliqué Balla Gaye 2, qui est d’avis qu’il est temps que le cercle restreint des ténors soit élargi aux jeunes qui tapent à la porte.

«L’arène ne doit plus se résumer entre Mod’Lo, Eumeu Sène et moi, il est temps de prendre les jeunes»

«Non, l’arène ne doit pas se résumer à nous (Mod’Lo, Eumeu Sène et lui). Il y a des jeunes qui toquent à la porte et on doit leur donner leur chance. Modou Lo et moi, on n’a plus rien à prouver. Le plus important est qu’on a réussi à réaliser notre objectif, qui est d’être roi des arènes, donc il faut désormais regarder dans le rétroviseur et lutter avec ces jeunes qui arrivent», assure Balla Gaye. Adressant ses chaleureuses félicitations au Roc des Parcelles Assainies devenu le septième roi des arènes, Balla Gaye parle d’un couronnement mérité. «Je félicite Modou Lô pour son titre de roi des arènes. Il le mérite amplement. Nous sommes de la même génération et donc je pense que cette génération peut détenir ce trophée, elle peut tenir entre ses mains les destinées de cette discipline», dit-il. Mais, Balla Gaye 2 assure que la période où il a détrôné Yekini était plus compliquée que maintenant. «C’était plus dur et pourtant, j’ai réussi à être roi à l’âge de 26 ans», dit-il.

M.SAMB

JOTAY.NET