Archives par mot-clé : AIBD

Audio – AIBD: Un Sénégalais accueillant un hôte surpris par l’absence de contrôle sanitaire

C’est un Sénégalais bon teint qui s’est présenté le 29 février 2020 vers 17 h à l’aéroport International Blaise Diagne (Aibd) pour accueillir un hôte venant de la France. A sa grande surprise, malgré l’ampleur du Coronavirus dans le monde, aucun contrôle sanitaire n’a été de mise sur les passagers de toutes les nationalités qui se libéraient du tarmac après leur descente d’avion. Voici un audio de ce Sénégalais qui ne comprend toujours pas pourquoi les autorités du ministère de la Santé et de l’Action sociale parlent tout le temps de dispositif sanitaire mis en place à l’Aibd.

Assane SEYE-Senegal7

Coronavirus – Aibd : Deux Sénégalais de la délégation conduits à Fann pour des tests

Deux membres de la délégation sénégalaise, arrivés aujourd’hui de Paris, ont été acheminés à Fann pour des tests.

Selon Libération Online, le ministre de l’Agriculture, qui arrive à Dakar aujourd’hui ainsi que plusieurs officiels et journalistes partis couvrir le Salon de l’Agriculture, à Paris, seront placés en quarantaine le temps de faire toutes les analyses nécessaires.

Le support en ligne rappelle les instructions données par le Président Macky Sall dans ce sens, ce lundi.

Gambien suspecté de coronavirus, mis en isolement a l’Aibd puis interné à l’hôpital Fann : les premiers résultats des tests

L’information selon laquelle un cas de coronavirus aurait été signalé au niveau de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass est fausse, si l’on en croit «SourceA». Le journal qui traite de cette affaire dans sa parution de ce lundi, renseigne que la personne présentée comme un Espagnol et qui serait porteuse de Coronavirus relève plutôt d’une légende.

La preuve, explique le canard de Castor/ Bourguiba, il s’agit d’un ressortissant gambien, en provenance d’Italie, qui a voyagé à bord du vol Iberia et qui a foulé le tarmac de l’Aéroport International Blaise Diagne de Diass, avant-hier samedi, vers 22 h 45 mn.

Selon toujours les indiscrétions parvenues à votre journal, le suspect, évacué à l’Hôpital Fann, vers les coups de 3 heures du matin, dans la nuit de samedi au dimanche, a commencé à livrer ses secrets. Car les résultats des premiers tests effectués sur le ressortissant gambien dont la température était, avant-hier, de 38 degrés, se sont avérés négatifs.

Toutefois, les hommes du ministre de la santé Abdoulaye Diouf Sarr vont refaire, ce matin, d’autres tests. Ce, pour ne point se tromper dans le diagnostic du suspect.

AIBD : Un comptable poursuivi pour un détournement de 10 millions

Comptable à la société 2AS à l’Aéroport international Blaise Diagne, Lassana Konté a comparu, mercredi, devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar.

Konté et son acolyte, Ibrahima Sène, sont accusés d’avoir falsifié un chèque de la société 2AS AIBD et retiré la rondelette somme de 12 millions FCfa dans une banque de la place. Si le second nommé a été relaxé, le comptable Konté a été condamné à un an de prison ferme plus une amende de 500 000 Fcfa sans compter la somme de 15 millions à rembourser à la société 2AS.

Lassana Konté avait profité de la générosité de son patron pour avoir le double des clés de son bureau. C’est ainsi qu’il s’y était introduit discrètement pour voler le chèque. Malheureusement pour lui, il ne pouvait pas retirer la somme à la banque avec sa carte d’identité. C’est sur ces entrefaites qu’il avait sollicité son ami Ibrahima pour qu’il récupère l’argent.

Pour le convaincre, il lui dira que cet argent représente ses arriérés de salaire. Avec son nom derrière la carte, Ibrahima parvient à retirer l’argent qu’il rend à son ami Konaté. Ce dernier, pour le remercier, ne lui offre que 150 000 FCfa seulement sur les 12 millions qu’il a retirés, informe l’AS.

Vol à l’AIBD : Un agent de la Tsa trahi par les caméras de surveillance

Les vols sont devenus monnaie courante à l’aéroport international Blaise Diagne (Aibd). De nombreux passagers on en été déjà victimes. Mais, également, plusieurs personnes ont été prises la main dans le sac et déférées au parquet. Le dernier voleur l’a été, avant-hier.

Un passager a oublié son téléphone portable haut de gamme sur le bac à ordures du hall de l’aéroport. Quelques minutes après, il est revenu le chercher. Il avait disparu. Il est allé en aviser les limiers du commissariat spécial de l’aéroport. Ces derniers ont demandé aux agents de faction et contrôleurs dans les parages s’ils ne l’ont pas ramassé. La réponse fut non.

Les hommes en tenue sont allés visionner les caméras de surveillance. Le verdict est tombé. Ils ont vu un agent de la Teranga sécurité aéroportuaire (Tsa) en train de prendre le téléphone, de l’éteindre et de le mettre dans une de ses poches. Il a été interpellé avant-hier avant d’être acheminé dans les locaux du commissariat.

A. Diouf a commencé à travailler, il y a de cela juste 3 mois, à Tsa (à ne pas confondre avec Tas qui se charge des audits au niveau des aéroports internationaux). Elle est spécialisée dans la sûreté et a pour mission de contrôler des bagages dans les avions et compagnies.

Interrogé, il n’a pas mis de temps à passer aux aveux. Dans un premier temps, il dit avoir mis le téléphone dans sa poche et oublié de le signaler. Ensuite, il a soutenu qu’il n’a pas vu son contrôleur pour le lui rendre. Une chose qui ne colle pas avec les éléments de l’exploitation des images. Au terme de sa période de garde à vue, A. Diouf, âgé de 30 ans, a été déféré au parquet de Mbour. Les enquêteurs lui reprochent les délits de vol dans un lieu de travail