Archives par mot-clé : Barthélemy Dias

Abbé Jacques Seck très remonté contre Barthelemy Dias

Le chantre du dialogue islamo-chrétien est une réalité au sénégal. Personne ne doit entacher cette cohésion sociale.

Abbé Jacques Seck ne digère pas les propos de Barthelemy Dias qui a déploré la situation de Guy Marius Sagna. Barth a dit dimanche dernier que Guy ne serait pas toujours en prison s’il était musulman. Pour l’Abbé Jacques Seck, qui s’est entretenu avec la Sen Tv, « ce que Barthelemy a dit, c’est une bêtise qui n’engage que lui »

Serigne Modou Bousso Dieng confirme Barthélémy Dias : «Si Guy Marius était mourides, ou Tidjane »

Lors de son passage dans l’émission Jury du dimanche, Barthélémy Diaz a plaidé pour une intervention des religieux dans l’affaire Guy Marius Sagna. Une réaction qui n’a pas manqué de susciter une indignation chez certains, pour Serigne Modou Bousso Dieng, le maire de Mermoz Sacré cœur a tout à fait raison.

« Je suis tout à fait d’accord avec le jeune Barthélémy Diaz. Si Guy Marius Sagna était dans une des tarhihas du Sénégal, il y’aurait déjà une médiation pour sa libération. Et je confirme Barthélémy, si Guy Marius était mourides, tidjane ou autre, ses guides ou autres amis feraient une intervention pour qu’il sorte de prison. Alors il n’y a pas de quoi s’indigner des propos de M. Diaz, a confié Serigne Modou Bousso Dieng.

Pour le guide religieux, acteur politique, Guy Marius Sagna mérite une décoration au lieu de l’emprisonnement « Il faut se dire les choses en face et en toute vérité, Guy Marius Sagna ne mérite pas ce qu’on lui fait subir actuellement. Un homme qui se bat pour la Nation, une personne qui se bat pour le Sénégal, un homme qui porte la voix de millions de personnes qui souffrent, n’a pas sa place entre quatre murs isolé comme un criminel ».

« J’ai reçu Guy Marius Sagna chez moi à Touba, et j’ai été agréablement surpris par ses qualités d’homme intègre animé par le seul vœu de servir la Nation. Encore une fois de plus, sa place n’est pas en prison et je suis de tout coeur avec lui », a laissé entendre le président de l’Union des Groupes Patriotiques (UGP) par ailleurs Coordonnateur de la Confédération internationale des familles religieuses (CIFAR).

Boun Dionne à Barthélémy Dias: « Nous n’avons pas de problème de religion, Bouniou fi kène yeukeutil fitna »

L’ancien Premier ministre Mouhammad Boun Abdallah Dionne recadre Barthélémy Dias. En fait, invité du Jury de dimanche sur Iradio, hier dimanche, le maire de Sacré-Cœur-Mermoz a déclaré que « Guy Marius Sagna est en prison parce qu’il est catholique. S’il était Mbacké Mbacké, s’il appartenait à la Famille Sy ou Laye, il serait libéré depuis longtemps. Mais c’est parce qu’il est catholique qu’on passe pouvoir faire avec lui tout ce qu’on veut ».

Interpellé sur les déclarations du fils de Jean Paul Dias sur l’affaire du « célèbre activiste », le secrétaire général de la présidence a tenté de snober le socialiste, ce lundi, sur la même fréquence. « Je n’ai pas entendu ces propos et je n’ai aucun commentaire à faire là-dessus », a soutenu Mouhammad Boun Abdallah Dionne. Avant de s’exprimer sur la question : « C’est son point de vue. Il (Barthélémy Dias) peut analyser le dossier de Guy Marius Sagna sur le plan religieux mais dans notre pays, nous n’avons pas ce problème sinon Léopold Sédar Senghor n’allait pas diriger le Sénégal pendant 20 ans ». L’ancien Premier ministre d’avertir le maire : « Nous n’avons pas de problème de religion. Que Dieu nous en préserve. Bouniou fi kène yeukeutil fitna you ni toleuh».

Vidéo – Le maire de Dakar nommé par décret : Barthélémy Dias fusille Macky

Deux options étudiées

Selon le maire de Sacré-Coeur-Mermoz, le Président Macky Sall étudie deux options pour nommer par décret le maire de Dakar. « Nous sommes les fils de ce pays, nous connaissons tout ce qui se passe dans notre pays. Maintenant, si la population accepte cet état de fait… »

Si Macky s’obstine à…

A l’en croire, le président de la République est inspiré par la Côte d’Ivoire et le Cameroun où des maires de capitale sont désignés. Ces deux pays, souligne-t-il, ne sont pas des exemples pour le Sénégal.

…Nommer le maire de Dakar…

Et tant est qu’il nomme le maire de Dakar, Macky Sall doit élargir son décret pour l’appliquer aux 554 maires du Sénégal et aux 150 députés.

Meurtre de Ndiaga Diouf : Le procès de Barthélémy Dias renvoyé

L’affaire du meurtre du nervi Ndiaga Diouf a subi un énième renvoi, ce mercredi, devant la Cour d’appel du Tribunal de grande instance hors classe de Dakar. Le juge a pris cette décision pour le retour des certaines citations. En effet, seul le prévenu Barthélémy Dias a répondu à la convocation de la partie civile qu’est la famille de Ndiaga Diouf et à la défense que sont les personnes impliquées dans la fusillade de la mairie de Mermoz-Sacré-Cœur. La tenue de ce procès est prévue au 13 mai prochain.
En fait, devant le tribunal correctionnel de Dakar, Barthélémy Dias a été déclaré coupable de coups mortels, de coups et blessures volontaires et de détention d’armes sans autorisation administrative. Il avait été condamné à 2 ans dont 6 mois de prison pour le meurtre du lutteur Ndiaga Diouf, le 22 décembre 2011. Ses co-prévenus, Habib Dieng et Babacar Faye ont écopé de la même peine pour lesdits délits. Une peine qui avait été couverte par la durée de leur détention préventive. En plus, ils devraient verser à la famille du jeune plombier, la somme de 25 millions de FCFA.

Samba Diouf alias ‘’Ndiol’’, Badara Guèye, Bocar Sy, Cheikh Diop, Seydina Oumar Mangane, Cheikh Mbackiyou Siby ont pris 2 ans assortis de sursis pour association de malfaiteurs, participation à un rassemblement illicite suivi d’actions diverses et vont allouer le franc symbolique au maire de Mermoz-Sacré-Coeur.
Dans ce dossier, la relaxe a été prononcée pour Abdoulaye Diène, Malick Thiombane, Hamath Guèye et Bocar Sy Doucouré.
Le parquet avait requis 10 ans de prison contre l’édile pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner et le décernement d’un mandat de dépôt.