Archives par mot-clé : cybercriminalité

Cybercriminalité : 50 malfrats arrêtés par la Gendarmerie de Ouakam

La brigade de gendarmerie de Ouakam a encore démantelé trois (3) bandes structurées et spécialisées dans des activités liées à la cybercriminalité. Des bandits qui auraient grugé à l’opérateur téléphonique Orange, la rondelette somme de près d’un (1) milliard de F Cfa. Les malfrats, au nombre de 50, dont des Nigérians, étaient éparpillés à Dakar.

Pris en filature

Selon les informations de la gendarmerie, la bande de malfaiteurs a été localisée suite à des dispositifs de veille, de planque ainsi que des souricières, mis en place par la gendarmerie de Ouakam. Le travail des pandores, a été fructueux car, plusieurs acteurs clés ont été identifiés et leurs manœuvres frauduleuses tracées.
Un préjudice d’un (1) milliard F Cfa au détriment de Orange

Les investigations ont permis de découvrir que l’opérateur téléphonique Orange a été escroqué par les cybercriminels pour une somme de près d’un (1) milliard F Cfa.
Fruits de la perquisition
La perquisition effectuée au niveau de leur quartier général a permis aux gendarmes de mettre la main sur 64 ordinateurs portables de divers marques et d’un impressionnant stock de meubles et autres matériels électroniques.

Cybercriminalité : Treize Nigérians arrêtés à Guédiawaye

Treize personnes de nationalité nigériane, dont 8 étudiants membres d’un vaste réseau de cybercriminels, ont été arrêtées à Thiaroye par la Police de ladite localité. Selon Les Échos, la bande était établie dans un appartement au 2e étage d’un immeuble sis à Hamo 6 à Guédiawaye.

Les malfrats utilisaient un impressionnant parc informatique. Les mis en cause avaient par devers eux 15 ordinateurs portables, un sac contenant des produits barbituriques, une photocopieuse, une imprimante, des billets en faux euros et des passeports…

Tout est parti de l’accusation d’une femme mariée qui était l’ami d’un des Nigérians sur Facebook. Le gus avait capturé, via webcam, des images nues de la femme la fait chanter pour lui soutirer de d’argent. La dame dont le mari vit à l’étranger, par peur de représailles de sa belle-famille, a saisi la Police de Thiaroye.