Archives par mot-clé : famille

Guy Marius Sagna : Sa famille frustrée par sa « détention arbitraire »

La famille de Guy Marius Sagna Sagna vit très mal l’incarcération de son fils. Trois mois après son arrestation ! En Casamance, père, frères et sœurs, amis et voisins sur la rfm, restent frustrés par une détention qui ne dit pas son nom.

Le village Etomé frustré
Etomé, département d’Oussouye, village d’origine de l’activiste – Ici, la frustration est le sentiment le mieux partagé au sein des habitants. Qui dénoncent tous la détention arbitraire de leur fils Guy Marius Sagna.

Père, frères et…
La mort dans l’âme, Célestin Sagna, 80 ans environ, dit en tant que père de famille, vivre difficilement l’emprisonnement de son fils.

…Habitants dans la tourmente
Et le frérot, Mathurin Sagna, s’interroge sur la détention de son grand frère et sur l’attitude de la justice sénégalaise. Qui n’a pas été tendre à leur égard. Sinon, pourquoi Guy seul reste en prison, après la libération de ses autres co-détenus ? Selon lui, la place de l’activiste n’est pas en prison et il ne mérite pas non plus la prison.

Il en est de même pour Cristophe Manga, un habitant dudit village qui parle de deux poids deux mesures dans le traitement de ce dossier.

Thiaroye : Une famille victime d’intoxication alimentaire

Ibrahima Diallo et Mamadou Woury Diallo, deux frères, sont décédés, par intoxication alimentaire, à l’hôpital Roi Bédouin de Guédiawaye où ils étaient transférés. Les victimes, âgées de 1 et 5 ans, avaient mangé, dans la nuit du samedi, de la soupe, indique le journal Les Échos dans sa livraison de ce mardi. Tous ces deux enfants sont morts. Les deux parents et leur 3e fils, Momo Diang Diallo âgé de 8 ans, ont été également gravement touchés. Ce dernier est sous observation. La famille a-t-elle été victime d’une intoxication alimentaire ou d’un empoisonnement ? La police a ouvert une enquête.

Senegal7

Les dépouilles de Kobe et de sa fille rendues à la famille Bryant

Les dépouilles de six des neuf victimes de l’accident d’hélicoptère qui a coûté la vie à Kobe Bryant le 26 janvier non loin de Los Angeles ont été rendus à leurs familles. Parmi elles, figurent celles de l’ancienne star du basket et de sa fille Gianna, a annoncé le bureau du médecin légiste du comté de Los Angeles, lundi.

Selon Jennifer Homendy, l’enquêtrice du NTSB (National Transportation Safety Board), l’agence nationale en charge de rechercher les causes de cet accident, ce fut « un accident avec un impact à haute énergie ». Les débris ont été dispersés sur un rayon de 200 mètres.

Chute à 283 km/h
Les médecins légistes ont déterminé que les neuf personnes à bord sont mortes d’un traumatisme dû à un choc brutal. Kobe Bryant a dû être été identifié à l’aide de ses empreintes digitales.

Selon les premiers éléments de l’enquête connus, l’hélicoptère, un Sikorsky S-76B, a chuté à la vitesse de 283 km/h avant de perdre le contact avec le contrôle aérien et de heurter le flanc d’une colline près de Calabasas. Le NTSB devrait fournir une estimation préliminaire de la cause de l’accident dans une semaine environ, mais le rapport final pourrait prendre un an

Reubeuss : la famille d’Assane Diouf monte au créneau après l’annonce de son opération

La famille de Assane Diouf n’a pas manqué à réagir par rapport à une éventuelle opération de ce dernier, en attendant un jugement imminent. « Ce n’est pas vrai, Assane Diouf n’a subi aucune opération, à moins qu’elle ne soit faite dans la nuit du lundi au moment car nous étions avec lui ce lundi », s’est insurgé son oncle Bouna.

A l’en croire, Assane Diouf doit faire des radios supplémentaires, mais la Radiographie est en panne.

Double fracture
« Assane Diouf a eu une double fracture entre le 24 et 25 avril 2018, suite à une altercation avec les matons qui l’ont battus. Isolé pendant quelques jours, on n’a pu le voir que le 07 mai, avec une béquille pour recevoir les visiteurs.

On l’a plâtré à deux reprises en lui faisant des injections de Novex car il se plaignait de douleurs sur la jambe. Chaque jeudi, il est en séance de massage. Mais il n’a pas été opéré car on l’a rencontré ce lundi 17 septembre même. Nous connaissons l’auteur de ce genre d’articles, mais nous n’interviendrons pas. Il sera bientôt jugé et libéré d’autant qu’ils se sont bien vengés sur lui », indexe-t-il.

Avec Senego