Archives par mot-clé : marabout M. B. Diallo

Marié à deux épouses le marabout M. B. Diallo envoyé en prison, pour avoir entretenu des rapports sexuels avec ses deux filles et engrossé l’une d’elles.

Marabout de son état, M. B. Diallo a été arrêté par la gendarmerie de Médina Yoro Foula, puis déféré au parquet de Kolda, pour avoir entretenu des rapports sexuels avec ses deux filles, durant quinze ans, et engrossé l’une d’elles.

C’est une rocambolesque affaire d’inceste qui défraie la chronique et provoque l’ire des populations, dans le village de Sinthiang Aly, situé dans le département de Médina Yoro Foula. Dans cette bourgade, un marabout, répondant aux initiales de M. B. Diallo, âgé de 64, a, pendant quinze ans, entretenu des relations sexuelles avec deux de ses propres filles.

D’ailleurs, il en a même engrossé une d’entre elles. De cette relation incestueuse est né un enfant aujourd’hui âgé de 5 ans.

Marié à deux épouses et père de 12 enfants, le sexagénaire est présenté par les membres de sa famille comme un monstre froid, colérique et pervers. Selon ses voisins, depuis qu’il a commencé à exercer le métier de marabout, il est devenu intouchable, parce que redouté par les populations. Ce qui fait que personne n’a jamais osé croiser son regard, encore moins le rappeler à l’ordre, quand il s’adonnait à certaines dérives.

Sa relation incestueuse avec ses filles était donc connue de tout le village, mais personne n’osait en parler.

‘’Cette affaire a été gérée dans la plus grande discrétion, car il menaçait de mort ses victimes, si toutefois elles tentaient de dévoiler le secret. C’est pourquoi tous les membres de sa famille avaient fermé les yeux sur ses agissements et sur les actes ignobles auxquels il s’adonnait. Cela, jusqu’à ce qu’un membre de la famille ait finalement pris son courage à deux mains et a divulgué l’affaire’’, déclare Samba Diouma Baldé. Avant de poursuivre : ‘’Ce dernier, ne pouvant plus se taire, a saisi les éléments du poste de gendarmerie de la localité pour les informer des relations incestueuses qu’entretient M. B. Diallo avec ses deux filles.’’

L’enquête ouverte peu de temps après l’éclatement de cette rocambolesque affaire d’inceste a révélé que le vieux s’introduisait nuitamment dans la chambre de ses filles pour les forcer à entretenir des rapports sexuels avec lui. Sa libido assouvie, le père se relevait, s’habillait sans scrupule pour rejoindre tranquillement sa chambre, comme si de rien n’était.

Cuisiné par les pandores après son arrestation, il nie en bloc. Mais ses dénégations ont été battues en brèche par les victimes qui ont soutenu que leur père a entretenu des rapports sexuels avec elles pendant plusieurs années. L’une d’elles de déclarer devant les enquêteurs : ‘’C’est lui qui m’a mise enceinte. Il est le père de mon enfant qui aura cette année 5 ans. Notre mère est décédée quand elle a su que c’est mon propre papa qui m’a engrossée’’, confesse-t-elle.

Les déclarations des victimes ont été d’ailleurs confirmées par la deuxième épouse de M. B. Diallo. Mis au pied du mur, le marabout pervers a fini par céder et à reconnaitre les faits pour lesquels il est poursuivi.

Placé depuis lors sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction de Kolda, son procès devait se tenir mercredi dernier, mais il a été reporté jusqu’au 11 décembre prochain.

EnQuête