Archives par mot-clé : Pape Samba Mboup

Après Karim Wade : Pape Samba Mboup scelle ses retrouvailles avec Wade

L’ancien chef de cabinet du président Wade, Pape Samba Mboup aurait fumé le calumet de paix par téléphone hier mercredi avec Karim Wade, selon le journal les Echos. La même source précise ce jeudi que l’ancien proche de Wade serait prêt à des retrouvailles avec le pape du sopi. Mais il poserait trois conditions à cet effet. La première, c’est qu’il ne peut aller seul car il avait été exclu du Pds en même temps que Farba Senghor. Ensuite ,il souhaiterait que cette réconciliation soit élargie à tous le libéraux qui sont partis. Et enfin,il précise qu’il ne peut se dédire du moment qu’il aurait choisi de soutenir le Président Macky Sall. Il se félicite cependant des retrouvailles entre le président Wade et l’actuel Chef de l’Etat.

Senegal7

Vidéo – Pape Samba Mboup : « Je demande pardon à Idrissa Seck »

Pape Samba Mboup a présenté ses excuses à Idrissa Seck. Il était l’invité de la journaliste Maïmouna Ndour Faye sur la 7tv. L’ancien du Pds a, par ailleurs, révélé que Me Abdoulaye Wade a été induit en erreur par son entourage.

Les comploteurs
Pour Pape Samba Mboup, « ce sont ces gens-là qui protestent maintenant qui induisent le président Wade en erreur. Moi je me suis toujours battu contre eux. Je lui ai toujours fait savoir que ces gens-là le trompent, mais il ne m’a jamais écouté ».

Le mea culpa
Toujours, selon l’ancien compagnon du pape du Sopi, » le président Wade a cru ce que ces gens disaient, c’est pourquoi, il s’en est pris à Idrissa Seck. » Avec humilité, le vieux politicien profite de cette occasion pour lui présenter ses excuses. « Je demande pardon à Idrissa Seck », soulignera-t-il.

Le combat
« Je faisais partie de ceux qui l’ont farouchement combattu, ça je l’avoue », a-t-il ajouté. La raison pour laquelle il l’a combattu est simple, selon Pape Samba Mboup : « Je ne croyais qu’à Abdoulaye Wade, je faisais tout ce qu’il me demandait, ce n’est pas ma faute. »

Wade/Idy
Pour rappel, les chemins de Idrissa Seck et Abdoulaye Wade se sont séparés en 2004. Tout-puissant Premier ministre et N°2 du Pds d’alors, Idy a été débarqué et par la suite, accusé d’avoir détourné l’argent des chantiers de Thiès. Des accusations qu’il a toujours réfutées. Suivirent 7 mois de prison pour Idrissa Seck et un acharnement sans précédent de la part du régime dirigé à l’époque, par le président Abdoulaye Wade.