Archives par mot-clé : Parcelles Assainies

Parcelles Assainies : Découverte macabre à l’Unité 17

Le corps sans vie d’un homme âgé d’une cinquantaine d’années a été retrouvé hier à l’Unité 17 de la commune des Parcelles Assainies. Le défunt, qui se nomme Mame Goor, habite Mbour. Les riverains, contactés par L’As, ignorent les causes exactes du décès.
L’enquête, ouverte par la Police des Parcelles Assainies, pourrait élucider les circonstances de la mort de Mame Goor. Toutefois, les habitants de l’Unité 17 dénoncent l’insécurité dans la zone du fait de la prolifération des bars et de la pénombre dans certaines ruelles.

Parcelles Assainies: Il tabasse son père qu’il accuse d’avoir volé la dot de sa sœur

Une histoire pour le moins rocambolesque secoue les Parcelles Assainies. Un père de famille est accusé par son fils d’avoir volé la dot de sa fille. Ne s’en arrêtant pas là, le jeune homme a corrigé son pater en le bastonnant.

Ce père de famille n’oubliera pas de sitôt sa journée, pendant laquelle, en plus d’être accusé d’avoir volé la dot de sa fille, il a été bien corrigé par son fils. Selon la version de la victime, tout remonte au mois d’octobre 2019. En effet, durant ce mois, la fille de la victime devrait se marier. Et comme le veut une tradition bien sénégalaise, la famille du prétendant remit cinq cent mille (500 000 FcFa) en guise de cadeau à celle de la future mariée. Le père remit ainsi l’argent reçu à la mère de celle qui devrait se marier. Plus tard, celle – ci récupéra l’argent de sa mère pour le confier à sa sœur qui réside à la Médina.

Mais comme s’il y avait une main invisible autour de ce mariage, l’argent disparaît des mains de la sœur. Et c’est à partir de cet instant que la maisonnée des Diop devient invivable avec le fils Doudou Diop qui porte ses soupçons sur son père et l’accuse du vol. c’est sur ces entrefaites, selon la victime, que son fils l’a trouvé assis devant la porte de la maison pour tenir des propos injurieux à son encontre avant de se battre avec elle. d’où les rai- sons de sa plainte.

Face aux enquêteurs, le mis en cause a tout nié, mettant tout sur le compte de son père tout en réfutant l’avoir accusé d’être l’auteur du vol encore moins l’avoir frappé. Et ce, même si des témoins disent le contraire. tout en avouant que ses rapports avec son père sont exécrables, il nie avoir porté la main sur ce dernier. Malgré son système de défense, il a été déféré au parquet pour violence à ascendant.

Le Témoin

Parcelles Assainies : Un vieux brûlé vif par un dealer

Mamadou Ndiaye alias Thiam Ndiaye, 65 ans, a été transformé en torche humaine, après une dispute avec Mame Thierno, son locataire dealer.

Selon Vox Populi, il a incendié la chambre dans laquelle dormait le vieux, le brûlant vif. La victime a rendu l’âme hier, à l’hôpital.

À l’origine du drame, qui a eu lieu dimanche dernier à l’unité 7 des Parcelles Assainies, le bailleur lui avait demandé de quitter la chambre qu’il lui avait louée après avoir découvert ses activités de trafiquant de drogue.

Aux dernières nouvelles, le pyromane est en garde à vue au commissariat de police des Parcelles Assainies.

Parcelles Assainies : Un quinquagénaire trouvé poignardé dans sa chambre

Un crime de sang a plongé, ce jeudi soir, les populations de l’unité 12 des Parcelles Assainies dans l’émoi. Il s’agit de Ousmane Seck, un homme âgé d’une cinquantaine d’années environ qui a été retrouvé poignardé dans sa chambre.

La victime, un maçon de profession, était encore en vie lors de son évacuation à l’hôpital, ont confié des voisins. Lesquels ont finalement annoncé sa mort aux environs de 23 heures.

Pour l’instant, les supputations vont bon train sur le théâtre des faits distant de près d’une centaine de mètres de la Caserne des Sapeurs-pompiers de ladite commune. Ainsi, certaines personnes parlent de meurtre, tandis que d’autres penchent plutôt pour un suicide. Des éléments probants accréditeraient cette thèse.
Informée, la police a fait une descente sur les lieux et annonce l’ouverture d’une enquête…

DAKARACTU

Vidéo : Tué par la foudre aux Parcelles Assainies, les derniers mots de Diakha Laye à ses parents et amis avant d’aller à la plage

La foudre est un phénomène naturel de décharge électrostatique disruptive qui peut se produire lorsqu’une grande quantité d’électricité statique s’est accumulée dans des zones de nuages d’orage, dans ces nuages, entre eux ou entre de tels nuages et le sol (la terre ou la mer). La différence de potentiel électrique (électrostatique) entre les deux zones peut atteindre 10 à 20 millions de volts1 et pour qu’apparaisse la foudre, un plasma est produit dans l’air sur le parcours de la décharge, causant les deux phénomènes observés : l’éclair d’une part, qui se propage très rapidement, et d’autre part le tonnerre, qui résulte d’une dilatation explosive de l’air échauffé par l’éclair, et se propage relativement lentement (à la vitesse du son dans l’air, qui dépend de sa température)2.

La foudre a tendance à frapper de préférence le sol proche du nuage générateur, en particulier dans les régions de haute altitude, et plus particulièrement les bâtiments et arbres, ou tous objets proéminents sur le sol ou la mer, qui peuvent être plus précisément ciblés par effet de pointe, mais aussi par des effets de conduction électrique. Le tonnerre peut résonner d’un craquement sec et immédiat lorsque l’éclair est proche, ou gronder plus largement au loin, en particulier en montagne, par effets d’écho. Comme la lumière voyage beaucoup plus vite que le son, l’éclair est en général visible bien avant que le tonnerre ne soit audible, ce qui permet d’estimer la distance à laquelle la foudre est tombée (en multipliant par 0,34 environ le nombre de secondes d’écart pour avoir une première estimation en km)3.

Elle présente de nombreux dangers : électrocution des personnes et des animaux, déclenchement d’incendies, interférences électromagnétiques nuisibles aux communications, à l’aviation et à la navigation, destructions de composants dans les équipements électroniques, etc. C’est pourquoi plusieurs techniques ont été développées pour la détecter, ce qui reste difficile avant le coup de foudre, et la canaliser quand c’est possible, afin de protéger les êtres vivants et les biens.

(3 Photos) Effondrement d’un balcon à l’Unité 7 des Parcelles Assainies : Une nièce du lutteur Moussa Dioum y perd la vie

Le balcon d’une maison située aux Parcelles Assainies s’est effondré ce mardi 3 septembre 2019 et a fait un mort et 3 blessés. Il s’agit de Mame Penda Dioum (6 ans environ) nièce du lutteur Moussa Dioum qui a fini par succomber à ses blessures et de trois autres enfants blessés. L’accident s’est produit vers les coups de midi et a surpris les enfants qui étaient en train de jouer sous le balcon. Au moment de l’effondrement la quatrième victime se trouvait au niveau du balcon.

Les éléments de la Caserne des Sapeurs-pompiers des Parcelles Assainies ainsi que le sous-préfet de ladite localité ont d’ailleurs fait une descente sur les lieux de l’accident. Un accident qui devrait sonner comme une alerte, dans l’oreille des autorités étatiques et locales. En ce sens que plusieurs bâtiments se trouvant dans un état de délabrement très avancé menacent ruine aux Parcelles Assainies. C’est le cas, à l’Unité 12 où plusieurs maisons en ruine, aux murs grandement fissurés sont abandonnées. Un danger permanent pour les riverains.

blank

blank

blank