Archives par mot-clé : Pétrole

Pétrole au Sénégal: Une étude 3D bouclée, vers de futures découvertes ?

TGS termine une étude 3D au large du Sénégal et en commence une autre. Elle a déclaré lundi que cette dernière enquête indépendante était située dans le nord du Sénégal et fait suite à une autre enquête récemment achevée, SS-UDO-19, dans le sud du pays.

Les résultats disponibles en fin d’année
Les données de la procédure accélérée seront disponibles au cours du deuxième trimestre 2020. Selon offshoreenergytoday.com, visité mercredi par Senego, l’ensemble des données sera disponible au cours du quatrième trimestre de 2020.

Une fois le SN-UDO-19 terminé, le navire d’acquisition, le BGP Prospector, a commencé un nouveau relevé sismique 3D de 2 024 kilomètres carrés dans le nord du Sénégal.

Une fois de plus, en partenariat avec GeoPartners et Petrosen, le nouveau levé 3D, appelé OUP-NORD-20, couvrira un bloc actuellement ouvert et inclus dans le cycle de licence actuel lancé à Dakar le 31 janvier.

Des données importantes
Selon l’entreprise, les données acquises permettront d’éclairer les systèmes de ventilation en eau profonde qui ont déjà prouvé leur efficacité à bord du 3D avec les découvertes de Yakaar et Tortue et seront essentielles pour soutenir le cycle d’octroi de licences sur cette superficie.

Un potentiel encore inexploré
« C’est formidable de voir que les nouvelles données acquises seront utilisées pour débloquer le potentiel encore inexploré des eaux profondes de ce nouveau bassin d’hydrocarbures de classe mondiale. Nous sommes fiers d’apporter ces données à nos clients afin de permettre de futures découvertes ».

Baisse du prix des carburants avec la propagation du coronavirus

Le prix du gazole, carburant le plus vendu, a atteint 1,4343 euro par litre, en baisse de 2,92 centimes par rapport à la semaine précédente, selon les données du ministère de la Transition écologique et solidaire.

Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service françaises ont fortement baissé la semaine dernière, dans le sillage de cours du brut malmenés par le coronavirus chinois, selon des chiffres officiels publiés lundi 3 février 2020.

La Chine est le premier importateur d’or noir depuis 2016, représentant à elle seule 15 % de la demande mondiale et près de 40 % de la croissance de cette dernière. La consommation du pays a donc un impact déterminant sur les cours. Le prix du baril de brent a déjà chuté de plus de 10 % depuis que les marchés ont pris conscience de l’ampleur de la crise sanitaire le 20 janvier. Il a terminé lundi à la clôture, à 50,11 dollars, en baisse de 2,81 %, après être tombé sous le seuil symbolique des 50 dollars en cours de séance. Soit un plongeon de plus de 20 % en moins d’un mois.

Le comité technique de l’Opep et ses partenaires est traditionnellement chargé d’analyser la conjoncture sur le marché pétrolier afin d’aider le cartel à ajuster ses quotas de production pour influer sur les prix.

La prochaine rencontre ministérielle des pays de l’Opep menés par l’Arabie Saoudite, et de leurs alliés extérieurs à l’organisation, dont la Russie, est toujours prévue pour les 5 et 6 mars. Face à l’incertitude créée par l’épidémie, la possibilité d’avancer la réunion ministérielle de ce groupe baptisé Opep+ a cependant été évoquée ces derniers jours.