Archives par mot-clé : prison du Cap Manuel

Il arpente le toit de la prison du Cap Manuel pour offrir du yamba à son frère

Ameth Fall a comparu devant le tribunal des flagrants délits, pour tentative d’offre et de cession de drogue. Il purgera une peine de 3 ans ferme pour son audace .

Condamné à 2 ans ferme pour détention de drogue, puis élargi de prison suite à une libération conditionnelle en décembre dernier, Amath Fall, âgé de 21 ans, y retourne pour une raison insolite.Il a essayé d’introduire de la drogue dans l’établissement pénitentiaire du Cap Manuel, pour le compte de son frère Abdoulaye Fall qui y purge une peine pour le chef de détention de chanvre indien.

Démasqué …
Le chef de cour du Cap Manuel l’a aperçu sur la toiture de la cuisine de la prison. Il l’a interpellé et lui a demandé ce qu’il y faisait. Le jeune homme a essayé de prendre la fuite, mais il n’est pas allé bien loin. Il a été appréhendé par les gardes. Entendu, il a servi, dans un premier temps, une histoire à dormir debout. Le jeune homme a dit qu’il voulait aider un vieux à retrouver ses chaussures ; qu’il avait fait tomber sa carte de visite, avant que les gardes pénitentiaires ne l’appréhendent et le malmènent.

Prémédité


Lors de sa seconde audition, il a raconté qu’il avait quitté Niary Tally pour aller rendre visite à son frère et lui apporter du chanvre indien qu’un ami du nom d’Alpha lui avait remis. Il avait fumé la moitié à la plage d’Anse Bernard et avait l’intention de balancer le reste à son frère, à partir du toit de la prison.

Contradictions


Devant le tribunal des flagrants délits, il a de nouveau tergiversé. Il a d’abord réfuté les charges qui pèsent sur lui, en soutenant qu’il était venu à la prison pour donner à son frère 3 mille francs qu’il a égarés au moment de son interpellation à l’arrêt du bus et non sur le toit. Puis, il a reconnu qu’il était sur un toit, mais non celui de la prison.

Une lourde peine
Le parquet a requis une peine ferme de 5 ans, alors que son conseiller, Me Iba Mar Diop, a sollicité la clémence des juges.

Le tribunal a décidé de le condamner à une peine de 3 ans ferme.