Archives par mot-clé : prison

Vidéo: 10000 Problèmes en Prison Pawlish Mbaye se moque de lui : « Rang Mouy Bayi Tokh Yamba »

10000 problèmes alias Mouhamed Fall alias « 10000 problèmes », risquent de ne plus être reconnu à sa sortie de prison et pour cause. Conformément au règlement intérieur de l’administration pénitentiaire, « 10000 problèmes » a été complètement rasé, pour ne pas dire qu’il n’a plus ses « rastas ».

Déjà condamné pour les mêmes faits et à la même peine à Dakar, « 10000 problèmes » a fait une promesse au juge qui le sermonnait, en lui rappelant qu’il était très suivi dans les réseaux sociaux : « Je vais cesser de fumer, je le dois bien à mes fans. C’est la dernière fois…».

L’arrestation de ‘’Ten thousand matter from Lakhira’’ a défrayé la toile, hier. Mais le fait le plus marquant reste l’intervention de Mame Matar Guèye sur sa page facebook. Le vice-président soutient que ‘’10000 problèmes’’, oops ! ‘’10 mille et un problèmes’’, ou ‘’Rang mouy gaaw’’ doit être pris en charge au Centre de prise en charge intégrée des addictions (Cpia) de Fann, au lieu de la prison.

Mame Matar de “Jamra” dira, plus loin, que ceux qu’il faut traquer, ce sont les barons de la drogue qui «abrutissent, boostent l’insécurité, détruisent les ménages et déstabilisent notre économie en y recyclant leur argent sale ».

Mais il y a problème, car, à Ndoubélane, seuls, les petits délinquants sont inquiétés. Les ‘’Pablo Escobar’’, eux, se la coulent douce et semblent bénéficier parfois même de protection d’on ne sait qui.

En atteste l’affaire des faux médicaments de Touba Belel, dans laquelle “Thiompal” a été abusé. Amadou Woury Diallo, un des accusés condamnés par le tribunal de Diourbel, a été tout bonnement gracié, alors que la procédure en appel de sa condamnation était encore en cours. Et malgré les nombreuses promesses de justice, rien n’a été fait.%

Pape Alé Niang: « Je suis en face de l’inspecteur qui veut me mettre en prison »

Je tiens à dire à tous mes confrères Pape Alé Niang se porte bien . Je n’ai même pas d’égratignures;», déclare le journaliste, après son accident sur la Corniche Ouest de Dakar.

Lieux…

Les lieux du choc ont, très vite, été vite pris d’assaut par des badauds qui voulaient s’enquérir de l’état de santé du journaliste. Heureusement; il y a eu plus de peur que de mal puisque le journaliste n’a subi aucune blessure. Il se porte bien. Les forces de l’ordre se sont vite déployées sur les lieux.

Stratégie…

Il y a leur stratégie élaborée mais suis en face de l’inspecteur qui élabore un dossier pour me mettre en prison », écrit Pape Alé Niang.