Archives par mot-clé : procés

Cour d’appel : Débats houleux au procès de Thione Seck, renvoyé au 23 mars prochain

Mes Ousmane Seye, Abdou Dialy Kane et Bamba Cissé ont demandé un report du procès, en attendant que la cour suprême, saisie d’un pourvoi, se prononce. Le parquet a tenté de s’opposer, en vain, à la demande de renvoi déposée par les avocats de l’artiste.

Les discussions ont souvent légèrement dévié du sujet principal : la comparution de Thione Seck pour « contrefaçon et altération de signes monétaires à cours légal ».
Le débat devient houleux avec Mes Bamba Cissé et Ousmane Sèye qui ont demandé au procureur « d’arrêter de juger les avocats ».

Le président de la Cour est obligé de ramener le calme à deux reprises, et toujours avec une pointe d’ironie : « Il ne faudrait pas que nous nous écartions trop du sujet principal. Dépassionnons le debat et allons en aux faits ».

Les échanges ont été très vifs entre le juge, le parquet et la défense. Comme on s’y attendait, les accrochages se sont multipliés dès la prise de parole de Me Seye. À ces échanges houleux, extrêmement corsés, s’est ajouté le comportement de certains dans la salle d’audience, provoquant des murmures outrés sur les bancs des prévenus. La matinée n’avait permis d’écouter aucun des prévenus.

Le leader de Raam-Daan et son présumé complice sont poursuivis pour association de malfaiteurs, contrefaçon et altération de signes monétaires à cours légal, blanchiment de capitaux et tentative d’escroquerie. Le juge de la Cour d’appel a souhaité la réouverture du dossier, alors que les mis en cause avaient bénéficié du non-respect du règlement numéro 5 de l’Uemoa dès les premières minutes de l’interpellation. La procédure a en effet été déclarée nulle en première instance.

Le procès pour abus sexuel de R. Kelly à New York reporté à juillet

La juge de district américaine Ann Donnelly de la cour fédérale de Brooklyn a déclaré que la date prévue du procès le 27 avril à Chicago avait rendu l’objectif du 18 mai d’ouvrir le procès de Brooklyn «quelque peu irréaliste».

Kelly, détenue par les autorités fédérales à Chicago, a assisté à l’audience de Brooklyn par vidéoconférence, vêtue d’une chemise orange à col en V à manches courtes par-dessus un T-shirt blanc.

Son avocat Douglas Anton a soutenu le retard, citant des preuves “volumineuses” à examiner et que les avocats de la défense de Kelly “ne savent même pas qui sont les deux victimes présumées”.

Des questionnaires seront remis à environ 400 à 500 jurés potentiels en mai, parmi lesquels les avocats espèrent en trouver 200 pour interroger davantage en juillet.

Connu pour des succès tels que «Je crois que je peux voler» et «Bump N ‘Grind», Kelly, 53 ans, a fait face à des allégations d’abus sexuels datant de plus de deux décennies, y compris des comptes rendus de certains accusateurs dans le documentaire à vie de janvier 2019 «Surviving R . Kelly. ”

Il a plaidé non coupable de toutes les accusations criminelles dans plusieurs affaires déposées à New York, en Illinois et au Minnesota l’année dernière.

Les procureurs de Brooklyn ont accusé Kelly d’avoir dirigé un système criminel dans lequel des femmes et des filles mineures avaient été recrutées pour avoir des relations sexuelles avec lui.

Ils ont également accusé Kelly d’avoir soudoyé un fonctionnaire de l’Illinois en août 1994 pour obtenir une fausse pièce d’identité de la chanteuse Aaliyah afin qu’ils puissent se marier.

Kelly avait alors 27 ans et Aaliyah avait 15 ans, mais selon les rapports publiés, leur licence de mariage indiquait l’âge d’Aaliyah à 18 ans. Le mariage a été annulé en 1995. Aaliyah est décédée à 22 ans dans un accident d’avion en 2001 aux Bahamas.