Archives par mot-clé : santé

Cinq raisons de consommer du gingembre pour être en bonne santé

1. Le gingembre contient du gingérol, une substance aux propriétés médicinales puissantes
Le gingembre est une plante à fleurs originaire de Chine.

Il appartient à la famille des Zingiberaceae et est étroitement apparenté au curcuma, à la cardamome et au galanga.

2. Le gingembre peut traiter de nombreuses formes de nausées, en particulier les nausées matinales
Le gingembre semble être très efficace contre les nausées .

Par exemple, il a une longue histoire d’utilisation comme remède contre le mal de mer, et il existe des preuves qu’il peut être aussi efficace que les médicaments sur ordonnance .

Le gingembre peut également soulager les nausées et les vomissements après la chirurgie et chez les patients cancéreux subissant une chimiothérapie .

Mais il peut être le plus efficace en ce qui concerne les nausées liées à la grossesse, telles que les nausées matinales.

3. Le gingembre peut réduire la douleur musculaire et la douleur
Le gingembre s’est révélé efficace contre les douleurs musculaires induites par l’exercice.

Dans une étude, la consommation de 2 grammes de gingembre par jour, pendant 11 jours, a considérablement réduit la douleur musculaire chez les personnes effectuant des exercices du coude .

Le gingembre n’a pas d’impact immédiat, mais peut être efficace pour réduire la progression quotidienne de la douleur musculaire .

On pense que ces effets sont médiés par les propriétés anti-inflammatoires.

5. Le gingembre peut réduire considérablement les sucres sanguins et améliorer les facteurs de risque de maladie cardiaque
Ce domaine de recherche est relativement nouveau, mais le gingembre peut avoir de puissantes propriétés antidiabétiques.

Dans une étude récente de 2015 auprès de 41 participants atteints de diabète de type 2, 2 grammes de poudre de gingembre par jour ont réduit la glycémie à jeun de 12% .

Il a également considérablement amélioré l’HbA1c (un marqueur de la glycémie à long terme), entraînant une réduction de 10% sur une période de 12 semaines.

Il y a également eu une réduction de 28% du rapport ApoB / ApoA-I et une réduction de 23% des marqueurs des lipoprotéines oxydées. Ce sont deux facteurs de risque majeurs de maladie cardiaque.

Santé : Abdoulaye Diouf Sarr adresse un message de soutien aux malades du cancer

Les malades du cancer ne sont pas laissés seuls face à leur sort. C’est ce qu’a voulu montrer le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr à travers un message adressé ce mardi 4 février 2020 aux personnes souffrant d’un cancer.

‘’Je me joins à la communauté internationale, pour célébrer, ce mardi 04 février 2020, la Journée mondiale contre le cancer. Je saisis cette occasion pour exprimer toute ma compassion et ma solidarité à nos concitoyens atteints de cette maladie. Justement, dans l’expression de cette solidarité, et conformément à la politique sociale et aux instructions du Chef de l’État, nous avons rendu gratuite la chimiothérapie pour le cancer du col de l’utérus et le cancer du sein. Les autres types de cancer n’ont pas été laissés en rade, avec une réduction d’au moins 60% du coût de leur chimiothérapie. Ces actions font suite à l’acquisition de trois (03) accélérateurs linéaires pour la radiothérapie, pour laquelle l’État a décidé de réduire à 150 000 francs CFA le coût de la séance’’, a-t-il dit.

Selon lui, le cancer n’est pas incurable. Pour preuve dit-il, ‘’diagnostiqué précocement, le cancer peut guérir. C’est pourquoi, mes services sont à pied d’œuvre pour l’intégration du dépistage des lésions précancéreuses du col de l’utérus et de la détection précoce du cancer du sein, dans les soins de santé primaires. D’autres cancers peuvent être évités, ce qui explique l’introduction dans le programme élargi de vaccination, des vaccins contre le virus de l’hépatite B et le virus du papilloma humain incriminés, respectivement, dans la survenue du cancer du foie et du cancer du col de l’utérus’’, a dit le ministre.

Il a mis à profit l’occasion pour, ‘’solennellement, inviter, au plan individuel et collectif, à adopter des comportements sains, en pratiquant régulièrement une activité physique, en mangeant moins gras, moins salé, moins sucré, et en évitant la consommation d’alcool et de tabac. Je vous renouvelle mon engagement et celui du Gouvernement, à poursuivre nos efforts pour l’amélioration de la santé de nos populations. Je salue, pour finir, l’engagement de la société civile à nos côtés, à travers notamment la Ligue Sénégalaise contre le cancer. Nous sommes tous concernés par le cancer, combattons-le’’.

avec Dakaractu