Archives par mot-clé : sérénité

Coronavirus: Macky appelle ses concitoyens au calme et à la sérénité après l’annonce

Le président de la République Macky Sall appelle les concitoyens sénégalais au calme et à la sérénité

Services…
Les services de santé sont en train de prendre en charge le patient en question suivant la procédure recommandée par l’Organisation mondiale de la santé, renseigne Macky Sall. En effet, le Président Sall appelle au calme et à la sérénité. Il invite la presse à un accompagnement citoyen dans cette phase critique.

Confiance…
« Nous faisons aujourd’hui entièrement confiance aux services de santé et aux personnels de santé, qui ont prouvé par le passé et continuent à prouver leur savoir-faire. Ils (les agents) sont restés mobilisés dans la prévention, la riposte et le suivi de l’épidémie », déclare Macky Sall lors du Conseil présidentiel consacré à l’épidémie du coronavirus (Covid-19).

Quarantaine…
D’après Macky Sall, si on doit mettre en quarantaine, on le fera. Si on doit interdire des manifestations, on va les interdire. Mieux, le président de la République demande au Comité de riposte d’asseoir la coordination optimale des activités de sensibilisation.

Le Sénégal vient d’enregistrer son premier cas suspecté d’être porteur du virus épidémiologique appelé Coronavirus. Il s’agit d’un individu de nationalité étrangère, a révélé ce lundi 2 mars 2020, le président de la République, au cours d’un Conseil présidentiel. Un conseil présidentiel essentiellement axé sur cette maladie.

Macky Sall, face aux membres gouvernement, de partenaires et d’acteurs du secteur de la santé a annoncé, cependant que l’Institut pasteur de Dakar (Ipd) qui a en charge ce patient importé, est en train de faire les tests nécessaires pour voir si l’individu souffre de ladite maladie. « C’est un cas suspect en cours de validation. Mais si le cas est confirmé, cela veut dire qu’on devra changé de comportement. Cela voudra dire que la maladie est dans nos murs ».

Macky Sall en a profité pour lancer un appel à la vigilance. Invite a été faite par le président aux populations de respecter alors les consignes.

Si les acteurs ont relevé, en terme de besoin pour mieux gérer la riposte, un budget de 1 milliards 450 millions de nos francs, le président Sall a donné son acccord. Il a cependant promis que ce montant pourra même faire l’objet d’une hausse, si nécessaire.