Archives par mot-clé : Serigne Babacar Sy Mansour

Foule immense au nettoyage des Moustarchidines au Champ de Course Tivaouane

Malgré la déclaration du khalife général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour, demandant aux fidèles de célébrer le Mawlid chez eux, le guide moral du dahira Moustarchidines Wal Moustarchidaty, Serigne Moustapha Sy, compte bien célébrer le Gamou, au niveau du champ de courses de la cité religieuse.

En effet, il a appelé les talibés à venir commémorer avec lui la naissance du Prophète Mohamed (Psl), comme à l’accoutumée. C’est du moins ce qu’a fait savoir le chargé de communication dudit dahira, Makhary Mbaye, contacté par Seneweb.

Il révèle, d’ailleurs, qu’une journée de nettoiement est prévue le samedi prochain sur le site qui va abriter la cérémonie.

Pour rappel, le khalife général des Tidianes a demandé aux fidèles de célébrer le gamou chacun chez soi, pour éviter la propagation du Coronavirus.

Tivaouane faisait partie du royaume de Cayor, dont elle a été la capitale. Son existence était déjà signalée par le navigateur vénitien Alvise Cadamosto au xve siècle.

En 1904, elle était la cinquième ville du Sénégal après Saint-Louis, Dakar, Rufisque et Gorée.

C’est aussi un grand centre de la Tijaniyya. Chaque semaine, des milliers d’adeptes viennent se recueillir sur les mausolées, en particulier celui du grand maître El Hadji Malick Sy.

On y commémore aussi chaque année avec ferveur la naissance du Prophète Mohamed. Le 31 mars 2007 a eu lieu la 105e édition de cette fête du calendrier musulman appelée la Maouloud (ou Gamou).

L’influence de la tariqa tijane explique l’essor démographique spectaculaire de la ville, qui ne comptait que 7 900 habitants en 1960.

En 2003, le mausolée d’El-Hadji Malick Sy, la mosquée Serigne Babacar Sy et la gare ferroviaire ont été inscrits sur la liste des Monuments historiques1. Tivaouane abrite la grande mosquée du même nom bâtie par Malick Sy.

Serigne Babacar Sy Mansour : « Prendre exemple sur Maodo, le stoïque »

Il y avait foule, ce jeudi nuit à Tivaouane, à la Zawiya Seydi El Hadj Malick Sy, à l’occasion du dernier Bourd. Et le Khalife Général des Tidianes a mis en exergue, l’importance du Coran.

L’exemple de El Hadj Malick Sy
Serigne Babacar Sy Mansour, à l’entame de ses propos, a demandé aux musulmans de faire preuve de stoïcisme. Et le disciple, sans râler, doit faire don de sa personne à Dieu. A l’image de Seydi El Hadj Malick Sy qui a accepté tout destin dans la joie. Voilà, selon l’autorité de Tivaouane, une endurance sincère à offrir.

Le Bourd ne s’arrête pas et…
Serigne Babacar Sy Mansour a prié pour que les prières des 11 jours de Bourd soient exaucées. Pour le Saint-Homme, le Bourd ne s’arrête pas, dans la mesure où son parrain, le Prophète Mouhamed (PSL), a des grâces inépuisables,

Dieu veille sur le Coran
Et Dieu veille sur le Coran, jusqu’au jugement dernier. Et Il a attesté que c’est Lui qui a donné ce Livre Saint au Prophète. « Et sachez que Le Coran est inaltérable, malgré ses contempteurs. Tout reste intact et tout reste à sa place. Donc, c’est Dieu qui veille sur le Coran », a rappelé le Khalife.