Talla Cissé : « Même oublié, Kaffrine va parrainer le président Macky Sall »

48

«Notre action politique n’a d’échos favorables que lorsqu’elle permet un épanouissement des citoyens », c’est en effet l’avis de Talla Cissé, responsable politique de l’Apr à Kaffrine.

Dynamique dans le travail, social et très proche de ses militants dans son action politique, Talla Cissé a fini, dans la discrétion, de prouver que « l’entreprise politique n’a de sens et est bien orientée que lorsque le peuple s’y retrouve, s’y identifie et y adhère massivement ».
Convaincu d’une telle évidence, Talla Cissé a du mal à supporter la place, presque de dernière zone, réservée à sa localité par le président de la République, pourtant très représentatif à Kaffrine où il gagne toutes les élections.

« A Kaffrine, il nous manque presque tout. Nous habitons dans une région vierge, enclavée et oubliée par l’ensemble des régimes qui se sont succédés au Sénégal », a rappelé le président du Mouvement Kaffrine Avenir (MKA).

« Il est aujourd’hui plus qu’urgent que Kaffrine puisse enfin être représenté dans toutes les instances de décision qui font aujourd’hui la marche du pays et nous demandons conséquemment au président Macky Sall, qui est entré dans la même logique que ses prédécesseurs, de revoir cette page afin d’y apporter les correctifs nécessaires à l’effet d’une bonne et meilleure lecture du travail politique et social que nous abattons pour lui et pour Kaffrine depuis son accession au pouvoir», a sommé Talla Cissé, juriste de formation et cadre dans une entreprise de la place.

« Kaffrine manque de cadre de vie, d’épanouissement, de divertissement, d’espaces publics bons à vivre, de voiries mais aussi et surtout de complexes sportifs et d’autres infrastructures administratives dont l’urgence de les acquérir est à couper le souffle. Et c’est donc dommage que de tels faits aussi fâcheux et écœurants puissent exister dans une région qui a tout donné au président de la République » a renchéri Talla Cissé convaincu de porter le flambeau de « réhabilitation et d’aménagement du département de Kaffrine ».

« C’est vrai qu’il y a le PUDC qui réalise des routes mais elles sont loin de répondre aux besoins criards des populations. En réalité, outre l’incohérence dans l’orientation des politiques, le niveau de réalisation du Pudc, du Puma, de promo ville à Kaffrine reste très faible, très en deçà de nos attentes » a détracté le président du Mouvement MKA, allié de Macky Sall, qui rappelle idem que « les attentes des Kaffrinois sont énormes» et il déplore également le fait que l’Etat investisse plus dans les autres régions qu’à Kaffrine.

« Nous allons nous battre pour réélire le président Macky Sall. Nous allons le réélire et nous allons largement dépasser le cap de trois mille (3000) signatures assignées à Kaffrine, mais il faudra alors que l’on se souvienne que notre région fait partie du Sénégal », a terminé Talla Cissé très ferme dans le discours avec une pensée entièrement tournée vers le développement de sa base politique naturelle.

D’ores et déjà les dés sont jetés et wait en see !

senego