Tanor Dieng vide son sac : « Nous assumons totalement le bilan de Macky, ce que je reproche aux partisans de Khalifa Sall.. »

ousmane
ousmane

Membre de Benno Book Yakaar, la coalition présidentielle, Ousmane Tanor Dieng était l’invité du Grand jury sur la RFM ce dimanche. Le secrétaire national du parti socialiste a réitéré encore durant cette émission, l’encrage de son parti, au sein de la coalition présidentielle. « Nous assumons totalement le bilan de Macky Sall. Nous avons gagné ensemble, nous gouvernons ensemble. Macky Sall me consulte parfois certaines questions qui touchent le pays. Récemment, nous avons eu un entretien privé sur les réformes constitutionnelles, et je lui ai donné mon point de vue. Nous sommes des partenaires, c’est comme ça que je pourrais qualifier nos relations. Nous soutenons par exemple le PSE, nous l’avons défendu ce programme porteur de developpement pour le Sénégal dans les décénnies à venir, parce que ça dépasse le cadre d’un parti » explique Tanor Dieng.

Quid de la candidature du PS  à la prochaine présidentielle, Tanor Dieng, ne varie pas dans sa position. « Tant que nous ne connaitrons pas la date de la prochaine présidentielle, nous ne prononcerons pas sur la question. Le moment venu, les instances du parti se réuniront pour trancher la question. Mais à l’heure où nous parlons, le PS n’a pas encore évoqué ce débat en interne » soutient-il.

Lire aussi:
Santé: Arrivée de deux appareils radiothérapie au Sénégal

Malgré cette position de Tanor, des partisans de Khalifa Sall continuent de marteler que le PS aura un candidat. Et ce candidat ne sera personne d’autre que Khalifa Sall, l’actuel maire de Dakar. Après Bamba Fall, maire de la Médina, c’est autour de Barthélmey Diaz, maire de Mermoz Sacré-Cœur de soutenir de cette hypothèse. Une attitude qui visiblement irrite Tanor. « Ils sont libres de soutenir qui il veut. Mais par contre, ce que je reproche à ces personnes, c’est de ne pas discuter de ces questions en interne dans les instances du parti. Le débat doit se tenir dans le parti et non dans la rue » en estimé en somme Ousmane Tanor Dieng.

Par ailleurs, le secrétaire national du PS d’ajouter qu’il se définit comme un conseiller « officieux » de Macky Sall. Et par conséquent, il n’a pas de statut officiel encore moins de rémunération. Sur un autre régistre, Ousmane Tanor Dieng annoncé à a tête du Haut conseil des collectivités locales reste laconique sur la question. Il ne dit pas non à cette nomination, mais tout de même s’empresse de préciser que es rumeurs ne l’agitent pas.

senejet.net

GALSEN221TV