Tête de bœuf enterrée dans un cimetière : Les révélations d’un féticheur sur les motivations mystiques d’une telle acte

Découverte dans l’enceinte du cimetière de Mbour Téfess, la tête d’un bœuf noir recouvert d’un voile de la même couleur renfermant des talismans, commence à révéler ses secrets.

Un féticheur qui a décrypté cet acte posé par des individus non encore identifiés, dans cette nuit du jeudi 13 au vendredi 14 août dernier, est commandité par un haut cadre de l’administration sénégalaise.

Cela pour aveugler le président Macky Sall afin qu’il ne le défénestre pas, ou pour faire taire à jamais une affaire.

Au vu de cette tête de bœuf et de tout ce qui a été
découvert sur le site, je peux dire que ce sont des pratiques qui se veulent un moyen de réduire quelqu’un en silence.

C’est généralement pour faire taire un secret ou une affaire. Et dans ce cas de figure, toute personne qui en parle perd ou la raison ou la vie. C’est donc une affaire mystique. Ceux qui le font recherchent généralement à préserver des postes. Ce sont le fait de certains fonctionnaires qui louent les services d’un féticheur. Ces derniers ont le savoir nécessaire pour satisfaire la demande du commanditaire.

Avec la magie noire, il arrive qu’on exige du commanditaire que le talisman soit enterré dans un cimetière ou plus exactement dans une tombe. Tant que le défunt qui est inhumé dans la tombe visée ne fera pas lui-même la révélation, l’affaire ne s’ébruitera jamais. Et le commanditaire de ces affaires mystiques gardera encore et encore la place qu’il cherchait à conserver’’, a révélé le fétichiste A. D.

Ce dernier, absent du territoire a aussi signalé que ‘’le président de la République peut aussi être visé par de tels pratiques. Certaines autorités politiques sont souvent nombreuses à s’attacher les services de féticheurs pour ‘’aveugler’’, le président de la République et faire en sorte qu’elles soient toujours dans ses grâces’’, a indiqué le féticheur qui a été joint par téléphone par Dakaractu.

Macky Sall cité dans cette affaire

Celui-ci a aussi révélé ce qui est fait de la viande de ces
bêtes sacrifiées. C’est le cas de ce bœuf noir immolé et dont les pattes et la tête ont été découvertes au Cimetière de Téfess, à Mbour. ‘’La viande provenant de ces animaux sacrifiés est toujours distribuée aux aveugles. ‘’D’habitude nous en faisions 95 tas que nous distribuons exclusivement aux handicapés visuels. Ainsi fait, le commanditaire de ces pratiques peut aller dormir tranquillement parce que personne ne va plus parler de cette affaire. Je puis vous assurer que celui qui a fait enterrer cette tête de bœuf est soit un haut cadre de l’administration soit une personne très proche de l’autorité centrale. J’en sais quelque chose, j’en ai fait faire pour quelqu’un ici, au Mali, il y a quelques jours’’, précise-t-il.

À la question de savoir si une telle pratique pouvait être l’œuvre d’un acteur de la lutte, du foot ou autres, il dégage en touche. ‘’Ce n’est pas le fait d’un sportif. Ce sont généralement les personnes qui cherchent ou qui veulent conserver des postes clés au sein des fédérations sportives, qui font ce genre de pratiques mystiques…’’

Cet article Tête de bœuf enterrée dans un cimetière : Les révélations d’un féticheur sur les motivations mystiques d’une telle acte est apparu en premier sur Sunubuzz.