Thiaroye Gare : un bus Tata rempli de monde tombe en panne sur les rails et frôle le pire

Ce fut une folle scène de panique, avant-hier, dans un bus Tata rempli de passagers, qui a failli être écrabouillé par un train de transport de marchandises communément appelé «Taïba». Le véhicule a «crashé» au milieu des rails, juste à hauteur des travaux du Ter, en face de la commune de Thiaroye Gare, pendant que la locomotive sifflait à tout rompre et se dirigeait droit vers le bus en question, qui était coincé sur la voie ferrée.

Des passagers à bord d’un bus Tata, rempli comme un œuf, ont échappé de justesse à un accident ferroviaire, ce lundi 11 mars 2019, vers 19h. Quand la locomotive s’est signalée par de longs coups de klaxon intempestifs, rapportent des témoins, les marchands tabliers et autres vendeuses de poisson et de légumes donnent l’alerte. Ils quittent en catastrophe les abords des rails, emportent leurs produits de vente et guettent le passage du train, pour ensuite revenir sur leurs pas et aménager à nouveau sur le chantier des travaux du Ter, jouxtant la voie ferrée.

Le «Tata» refuse de céder le passage à la locomotive, se précipite pour passer et s’éteint au milieu des rails

Face à ce sauve-qui-peut, renseignent nos interlocuteurs, un bus Tata débarque, refuse d’attendre le passage du train et se précipite pour traverser en premier. Mais, arrivé à hauteur de la commune de Thiaroye Gare, le conducteur de bus bute sur un objet et peine à se dégager au milieu des rails. Le conducteur use de toutes ses capacités mais ne peut éviter de tombes en panne sur la voie ferrée. Alors que pendant ce temps, le train, roulant dans le sens Rufisque-Dakar, apparait au loin et fonce droit sur le bus. Il siffle sans cesse, mais le véhicule Tata reste toujours coincé sur les rails.

Lire aussi:
AGRESSION SEXUELLE EN PLEIN JOUR DE RAMADAN A DIACK SAO: Il est surpris juste avant de violer la fille de…

Le train fonce sur le bus et crée une hystérie collective ; des passagers s’affolent et se jettent au-dehors

Des passants voient la scène, redoutent le pire et alertent les passagers du bus. Ce fut alors l’affolement total. L’instinct de survie se réveille brusquement et commande les actions de tous les occupants du car. Le conducteur du Tata craignant pour sa vie, s’extirpe en vitesse de sa cabine et se projette dans le décor.

Les passagers, en particulier, des personnes du troisième âge, des enfants et des filles, prennent peur et poussent des cris de détresse. Quant aux jeunes hommes, plus valides, ils jouent des coudes, se fraient un passage dans la mêlée et se jettent hors du bus, via les fenêtres. Le spectacle était ahurissant et rocambolesque. Les passants assistent impuissants à cette scène de folle débandade, éprouvent de la pitié pour les passagers, mais ils se gardent d’intervenir ou d’entreprendre un quelconque geste pour les tirer du bourbier.

Le train s’immobilise net à quelques mètres du bus Tata ; les passagers coincés louent la grandeur d’Allah

A quelques mètres du bus, indiquent nos sources, la locomotive commence brusquement à rouler moins vite et parvient à s’immobiliser net juste avant de percuter le bus. C’est la délivrance. Des gens respirent un grand coup et louent la grandeur d’Allah. Les limiers de Thiaroye se rendent sur place, sécurisent vite les lieux et volent au secours du reste des passagers coincés dans le bus Tata. Le véhicule de transport en commun a été finalement dégagé du trajet du train, qui a repris son chemin.

Les Echos

GALSEN221TV