Victoire des lobbys Lgbt au Gabon: Jamra prévient les Sénégalais face à l’Onu

L’homosexualité n’est plus un délit au Gabon. Une victoire des lobbys LGBT selon l’ONG Jamra. Mame Mactar Gueye et cie invitent ainsi les Sénégalais à plus de vigilance, notamment face à l’ONU, pour préserver les valeurs du pays.

“Attention, les lobbies LGBT ont finalement réussi leur sale boulot au Gabon! Suite à l’adoption, le 23 juin 2020, par l’Assemblée nationale d’une nouvelle disposition législative dépénalisant l’homosexualité, et sa validation par le Sénat le 29 juin dernier, les lobbies LGBT auront réussi à faire légaliser cette abomination dans ce pays d’Afrique centrale, qui pourtant l’avait naguère criminalisée !”

“Je félicite l’État gabonais pour sa décision, car elle établit une protection précieuse pour les gays, les lesbiennes, les bisexuels et transgenres vivant au Gabon. Et leur fait savoir qu’ils se trouvent dans un pays où leur dignité et leur intégrité sont valorisées”, a déclaré Victor Madrigal Borloz, expert indépendant des Nations Unies.

“Le Gabon, qui avait opposé une résistance farouche à toutes formes de légalisation des déviances sexuelles, au point même d’avoir criminalisé les unions contre-nature, se fait aujourd’hui tresser des lauriers par… l’ONU ! Sans doute en reconnaissance de sa spectaculairement (et honteuse) capitulation !
Alors, VIGILANCE waa Sénégal !”

(JAMRA).

Cet article Victoire des lobbys Lgbt au Gabon: Jamra prévient les Sénégalais face à l’Onu est apparu en premier sur Sunubuzz.