Vidéo: Abdou karim Fofana défend Aliou Dembourou Sow “il n’est pas quelqu’un de violent”

Aliou Dembourou Sow, acte 2. « Je demande aux peulhs, qui n’auraient pas peur de mourir contrairement aux autres ethnies, à prendre des machettes et à attaquer ceux qui sont contre le troisième mandat du président de la République » ! Ces propos du député de l’Alliance pour la république du Ranérou Ferlo, Aliou Dembourou Sow ont choqué la nation toute entière et ont déferlé une vague d’indignation.

Pour certains, le parlementaire ne doit plus rester libre d’autant que ces propos sont d’une dangerosité extrême. D’ailleurs FRAPP va déposer, ce lundi, une plainte contre le député. L’objet de la plainte est une dénonciation d’incitation à un crime de masse faite par le député APR, Aliou Dembourou Sow. Selon Guy Marius Sagna et ses camarades, « les graves propos de ce député sont constitutifs au crime de masse, crime contre l’humanité, d’attaques ciblées contre des populations bien déterminées, de l’atteinte à l’ordre public, de l’atteinte à la sûreté de l’État et à la sécurité publique, de l’atteinte à la paix civile ».