Vidéo: Covid-19 et interdiction de rassemblements, les forces de l’ordre à l’assault des boites

2778

On ne badine pas avec le respect des mesures prises par le gouvernement du Sénégal dans le plan de rosaire contre la propagation du coronavirus. Pour cause, la deuxième vague de nouvelles contaminations inquiète avec plus de 12 décès enregistrés en 7 jours.

Ainsi, la police nationale continue à investir tous les lieux visés par ledit arrêté notamment les marchés, transports en commun etc. C’est dans ce cadre que dans la nuit du 11 au 12 décembre, la brigade des moeurs du commissariat Central de Dakar a sillonné le centre ville et les Almadies.

Si le calme a été noté en centre ville, une opération coup-de-poing a permis de faire respecter la mesure aux Almadies où les boîtes de nuit font foison. Sur ce, celles-ci ont été finalement fermées après que le public a été évacué. Pis, les responsables de ces établissements ont été sommés de respecter les mesures édictées par les autorités.

Par ailleurs, les limiers ont également fait un tour dans les restaurants afin de veiller au respect strict des mesures barrières.
En fait, le ministre de l’Intérieur Antoine Félix Abdoulaye Diome a signé, ce 10 décembre, un arrêté pour exiger le port obligatoire de masque de protection dans les lieux publics et privés à savoir les services de l’administration publique quel qu’en soit le mode de gestion, les services du secteur privé, les lieux de commerce, les moyens de transport publics.

Mieux, l’autorité a aussi signé l’interdiction de tous types de rassemblement dans les lieux comme les plages, les terrains de sport, les espaces publics et les salles de spectacle. Le premier flic du Sénégal de prévenir que toute violation de ces mesures sera punie par les peines prévues par les lois et règlements en vigueur.