Vidéo – Iran Ndao parle des ménages sénégalais : « Seuy you beuri mère yako tass »

Le prêcheur de la SENTV, Oustaz Iran Ndao, pense que la plupart des ménages sont détruits par les belles-mères.

Selon Oustaz Ndao, la femme doit obéissance, bienveillance et tendresse à son mari et sa famille, autant que celui-ci doit aussi se comporter avec bienveillance, tendresse et délicatesse avec son épouse.

Lire aussi:
Vidéo: Serigne Pape Malick Sy : « Il n’y a que Lamine Gueye et Senghor qui maîtrisent la politique»

L’homme doit être magnanime avec sa femme et patient pour tous les mauvais caractères qu’elle pourrait manifester. Il doit également pourvoir à ses besoins en subsistance.

GALSEN221TV