(Vidéo) Magal de TOUBA : Le geste élégant et touchant de Serigne Djily Fatah Mbacké

Le Grand Magal de Touba est une fête nationale au Sénégal observée le 18 Safar dans le calendrier islamique.

Traditions du Grand Magal de Touba
Cette journée voit le plus grand pèlerinage, ou Magal, du pays alors que des centaines de milliers de fidèles se dirigent vers la ville sainte de Touba.

Le Grand Magal est la principale fête religieuse de la confrérie musulmane sénégalaise, les Mourides.

Le mouridisme est une branche de l’islam soufi qui a été fondée par Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké.

Né en 1853, Bamba prêchait l’islam à une époque où le Sénégal était sous le contrôle de la France. Il a fondé la ville de Touba en 1887 en tant que foyer spirituel pour les musulmans.

Bien qu’il n’ait jamais encouragé la violence, sa popularité est devenue une préoccupation pour les Français et, en 1895, il a été exilé au Gabon pendant plus de sept ans. À son retour à Dakar, ses partisans ont été envoyés en ravissement car ils pensaient qu’il était mort. Sa popularité durable lui a valu d’être renvoyé en exil, cette fois en Mauritanie pendant quatre ans.

Il est finalement retourné au Sénégal en 1907, et bien qu’il ait été assigné à résidence pendant la majeure partie du reste de sa vie, la religion mouride s’est développée et s’est imposée comme une présence majeure dans le pays.

Peu de temps avant sa mort en 1927, les travaux ont commencé sur la grande mosquée de Touba, qui est la plus grande mosquée d’Afrique subsaharienne. Bamba est enterré à l’intérieur de la mosquée et le pèlerinage a lieu afin que les Mourides puissent rendre hommage à Bamba et honorer son héritage à la date de son exil au Gabon.