Yoff à Zac Mbao: Comment la gendarmerie a piégé les faussaires aux 2 milliards d’euros

C’est une grosse prise de la gendarmerie nationale ! Les pandores de la Brigade de recherches de Dakar ont procédé à l’arrestation d’une bande de cinq personnes, poursuivies pour association de malfaiteurs, faux et usage de faux, contrefaçon de signes monétaires ayant cours légal sur un territoire étranger, complicité de contrefaçons de signes ayant cours légal sur un territoire étranger, blanchiment de capitaux.

Selon des sources d’Emedia, les sieurs Daouda Ndiaye, Badara Fall, Alioune Diop, Mouhamadou Mactar Laye Samb, Fallou Cissé et Mbaye Fall, filés au moins depuis le 13 avril dernier, sur la base d’une dénonciation d’un anonyme, ont été mis hors d’état de nuire par une équipe dirigée par le commandant de la Brigade de Recherches, qui leur a fait croire à une commande d’une valeur de 50 millions FCFA de la part d’un cadre de l’hôtel Radisson Blu de Dakar.

Daouda Ndiaye, arrêté en 2017 pour les mêmes faits

Le dispositif mis en place par les enquêteurs a permis de piéger les mis en cause, qui créchaient à Yoff. Ils étaient en possession d’un montant astronomique de billets noirs, conditionnés en trois lots dont le premier contient un milliard (1.000.000.000) d’euros, le deuxième neuf cent millions (900.000.000) d’euros et le troisième cinquante million (50.000.000) d’euros, soit un total hallucinant de 2 milliards d’euros (environ 1324 milliards F CFA !), à l’issue d’une minutieuse perquisition menée au domicile du dénommé Daouda Ndiaye à Zac Mbao, connu des services de la brigade de Dakar recherche pour avoir été interpelé pour les mêmes faits en 2017.

Les membres de la bande ont été conduits ce lundi, à 10 heures, devant Monsieur le Procureur de la République à Pikine.
Nous y reviendrons.

emedia